Nouvelles Du Monde

Affaire Gérard Miller : Enquête sur les accusations de viol et agressions sexuelles

Affaire Gérard Miller : Enquête sur les accusations de viol et agressions sexuelles
Élise Lucet dans «C à vous»
Capture écran

VIDÉO – La journaliste est présente ce soir dans «C à vous» avant la diffusion d’un numéro du magazine d’investigation de France 2 consacré au psychanalyste visé par plusieurs plaintes.

Une enquête d’abord dans le magazine ELLE, puis ce soir dans un numéro «Envoyé Spécial». Élise Lucet et Ava Djamshidi sont présentes ce jeudi 29 février dans «C à vous», quelques minutes avant la diffusion du magazine d’investigation de France 2 consacré à Gerard Miller.

«C’est une enquête qui s’est déroulée en trois temps» détaille Ava Djamshidi, rédactrice en chef du magazine féminin. La publication de trois premiers témoignages a entraîné une vague d’e-mails et de courriers vers la rédaction. Au total, elles sont une soixantaine de femmes qui dénoncent des viols et agressions sexuelles. Des témoignages qui s’étalent sur trente ans de faits présumés. Certaines étaient mineures à l’époque.

Lire aussi  Le médicament contre le diabète Ozempic est rare car son utilisation pour perdre du poids devient virale

Suite à l’affaire de Judith Godrèche

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est l’accusation de Judith Godrèche contre le réalisateur Benoît Jacquot. Suite aux révélations de l’actrice, les archives d’un documentaire de Gérard Miller datant de 2011, Les ruses du désir : l’interdit sont ressorties.

Dans un extrait, on peut voir Benoît Jacquot s’exprimer en ces termes, sans jamais être contredit par le psychanalyste : «C’est forcément une transgression, ne serait-ce qu’au regard de la loi telle qu’elle se dit. On n’a pas le droit en principe. Une fille comme elle, comme cette Judith avait en effet 15 ans et moi 40, je n’avais pas le droit. Mais ça, elle n’en avait rien à foutre et même elle, ça l’excitait beaucoup. Faire du cinéma est une sorte de couverture, au sens de couverture pour des mœurs de ce type-là».

Lire aussi  Des problèmes évolutifs compromettent la belle parade plastique du Grand Rio

À la présomption d’innocence, s’oppose le tribunal médiatique. «Je tiens à répondre à tous ces gens» commence Élise Luce, ce soir dans le talk de France 5. «On donne la parole à des femmes et c’est très important de le faire. C’est le rôle des médias de donner la parole à ces femmes et de donner la parole aux contradictoires». La journaliste assure ensuite avoir «sollicité Gérard Miller» qui a refusé de répondre «autrement que par mail». «Il réfute toutes ces accusations et parle de relations consenties» ajoute Élise Lucet.

«Le rôle de ces reportages, c’est d’envoyer le signal qu’on peut s’attaquer à des gens connus» affirme ensuite la journaliste. «Il y a un délai de prescription judiciaire, mais pas de délais de prescription médiatique» ajoute Ava Djamshidi.

À VOIR AUSSI – Suivez l’audition de l’actrice Judith Godrèche au Sénat

” data-script=” >

dans un article qui peut être bien classé sur Google
#Élise #Lucet #défend #numéro #dEnvoyé #spécial #sur #Gérard #Miller
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT