Nouvelles Du Monde

100 œuvres pour le 100e anniversaire de l’Albertina de Vienne

100 œuvres pour le 100e anniversaire de l’Albertina de Vienne

A l’occasion du 100e anniversaire du plus célèbre artiste pop art américain aux côtés d’Andy Warhol et Jackson Pollock, l’Albertina consacre une vaste rétrospective à Roy Lichtenstein avec 100 œuvres de toutes ses périodes de création.

La National Gallery de Washington, le Museum of Modern Art et le Whitney Museum de New York, la Yale University Art Gallery de New Haven, le Museum Ludwig de Cologne, la Tate London et d’autres musées importants ont mis à disposition des œuvres pour l’exposition qui complète l’exposition. Les fonds d’Albertina en termes de contenu.

En 2023, la Fondation Roy Lichtenstein a liquidé une grande partie de ses propres fonds et les a cédés au Whitney Museum de New York, au Nasher Sculpture Center de Dallas ainsi qu’à l’Albertina de Vienne.

L’«Exposition du Centenaire» présente les grandes peintures comiques qui ont suscité beaucoup de conversations, d’incompréhension et de protestation lors de leur création dans les années 1960, ainsi que des dessins de fontaines et de sculptures dans les espaces publics, des panneaux et des tapis en émail brillant, des carnets de croquis et dessins préliminaires. Pour de nombreux visiteurs, le premier aperçu des originaux sera une surprise.

Lire aussi  Caroline ne sera pas à la maison pour Noël - Baignade de la Saint-Étienne pour récolter des fonds

La taille des peintures, environ trois mètres sur six – comme dans l’œuvre tardive “Bath Scene with Starfish” de 1995 – la précision des points (Ben Day Dots) si typiques de Roy Lichtenstein, placés individuellement avec un pinceau ou créées au pochoir et aux hachures, les couleurs des œuvres émerveillent le spectateur. Pour les jeunes visiteurs de l’exposition, la promenade dans la Basteihalle de l’Albertina devient un marathon de selfies. Les commissaires de l’exposition Gunhild Bauer et Serena Ligas (assistante) ont réussi à montrer de manière compréhensible l’évolution de Roy Lichtenstein, en tenant compte de la proximité physique entre le spectateur et les œuvres d’art et en créant une fascination pour l’un des représentants les plus populaires de la pop. Art.

Tony Scholz

•Jusqu’au 14 juillet, Albertina Vienna, Albertinaplatz 1, ouvert tous les jours de 10h à 18h, le mercredi et le vendredi jusqu’à 21h

•Catalogue « Roy Lichtenstein : Une exposition centenaire » de Prestel, 240 pages, 45 euros

Lire aussi  Les élections ne sont pas une priorité pour les militaires au Burkina Faso

•L’exposition du photographe documentaire américain Joel Sternfeld se déroule en parallèle jusqu’au 28 avril

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT