Nouvelles Du Monde

X Factor, les bulletins des demi-finales et inédits

X Factor, les bulletins des demi-finales et inédits

2023-12-01 02:09:18

Les finalistes de X Factor 2023 sont Sarafine, Stunt Pilots, Anna Tomba et Il Solito Dandy. Les voici bulletins de demi-finale et des chansons inédites des concurrents en compétition.

Astromare: vote Caciara. Ils font des dégâts comme toujours, en sautant et en criant. Pour l’amour de Dieu, « Tout le monde a besoin de quelqu’un » l’exige. Mais ce sont, comme toujours, des piano-bars bruyants. Ils sont frais, jeunes et savent jouer, mais la scène les dévore tout le temps. Péché. Dommage qu’ils soient sortis ce soir, avec leur meilleure prestation à ce jour.

Le dandy habituel : vote centré. Dargen le règle automatiquement sur « Les jardins de mars » et cela ne peut que créer un embarras général. Heureusement, X Factor cette année doit viser à améliorer et à développer les talents. Avec la pièce de Lucio Battisti, il se sent parfaitement à l’aise. Enfin aussi crédible.

“Solo tu” inédit : je vote pour Gianni Togni. Sa chanson inédite est un mélange entre n’importe quelle chanson de Renato Zero et « Semplice » et « Luna » de Gianni Togni. Au final ce n’est même pas si grave, je l’entends déjà sortir de la radio dans les voitures en plein hiver, un peu avec l’ambiance irréelle de quand il fait un froid glacial et qu’ils veulent nous tromper (citation obligatoire). Il est définitivement crédible, je l’aime bien.

Lire aussi  OpenAI présente Sora, un nouveau modèle d'IA texte-vidéo

Sarafine : votez Faut-il forcément faire la finale ? Donnez-lui la victoire de cette édition de X Factor et ensuite, pour l’amour de Dieu, créez-lui un parcours artistique approprié. Vous verrez qu’il fera de grandes choses. Elle se plonge dans l’atmosphère de la chanson qu’elle chante. Merci Sarafine d’avoir illuminé l’une des éditions les plus sombres du télé-crochet Sky à ce jour.

« Sick of Joy » inédit : note de voyage. Ce n’est pas une chanson à chanter, mais à vivre. C’est la chanson de club parfaite. Pourtant il a un beau texte fort. C’est une artiste, il n’y a rien à redire.

Angélique : vote Sally. Sa version de ‘Sally’, que ce soit pour l’orchestre ou que ce soit pour sa voix, transporte l’auditeur au milieu d’une ruelle le soir sous la pluie.

“Winter” inédit : vote Tango. C’est clairement fait à Tananai, mais le refrain est faible. La première partie est le “Tango” de Sanremo, le refrain est très dans le style d’Angelica mais il ne laisse pas le frisson auquel on pourrait s’attendre. Cela s’améliore à mesure que vous écoutez, mais ce n’est pas complètement convaincant. Sa sortie à quelques pas de la finale laisse un goût bien amer en bouche.

Lire aussi  Il en a fait l'expérience de première main de 3:0 à 3:3. Silence avant la tempête, Kváča se souvient de la rébellion réprimée de Sparte

Pilotes cascadeurs : voto Bomba. Leur reprise de « Seven Years » est une nouvelle façon de voir la chanson. C’est exactement leur version. Ils méritent la finale dès le début du Live, ça ne sert à rien d’en discuter davantage.

Inédit ‘Je suis un cascadeur’ : votez Uaaaaaaaaaaaaaaaaah. Boum bébé. Leur chanson inédite devrait être réglée comme un réveil tous les matins : c’est de l’énergie pure. Mais que dis-tu ?

Maria Tomba : Je vote Toujours et pour toujours. Elle dédie « Always » à son père, mais quand elle chante, nous sentons qu’elle est dédiée à chacun d’entre nous. Cela touche le cœur, les os, les doigts, les cheveux, les dents : cela touche tout. Fou. Cette fille a fait une évolution incroyable au sein du concours de talents.

“Crush” inédit : je vote Romina Falconi. Son ironie dans cette chanson est celle, aiguë et intelligente, typique des chansons de Romina Falconi (si vous ne la connaissez pas, dépêchez-vous et écoutez-la). Il y a aussi quelque chose du ‘$e$$o’ de Beatrice Quinta de la dernière édition de X Factor. Bref, on danse et on chante. Magnifique beau beau (sans virgules spécifiquement pour renforcer le concept)

Lire aussi  Le référendum Voice to Parliament est la « cible principale » de l'ingérence étrangère dans le projet X d'Elon Musk, prévient un ancien cadre

Septembre : vote Aiello. « Bohemian Rhapsody » n’était pas une plaisanterie. Il en fait un chant funèbre néomélodique. Pardonne-lui Freddie, pardonne-lui. Il ne sait pas ce qu’il fait, il est jeune. C’est dommage, mais ce n’est pas de sa faute : Dargen D’Amico n’aurait pas dû lui confier cette chanson. “Tears” inédit : je vote Mai na joy. Toujours néomélodique, toujours avec les vers en dialecte napolitain. Son style est tellement ennuyeux. Mais ne devrait-il pas être un jeune homme frais et pétillant ? La seule chose pétillante dans cette performance, c’est l’eau que je bois en l’écoutant.



#Factor #les #bulletins #des #demifinales #inédits
1701386228

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Jeanne Bonjour : une artiste en devenir

Jeanne Bonjour : une artiste en devenir

Inspirée par des artistes tels que Nino Ferrer ou Catherine Ringer, la chanteuse, compositrice et interprète dévoile un univers tantôt dansant, tantôt mélancolique. Originaire de

ADVERTISEMENT