Nouvelles Du Monde

Violations des droits de l’homme en Amérique : Soldats soudanais et Forces de soutien rapide responsables de crimes de guerre

Violations des droits de l’homme en Amérique : Soldats soudanais et Forces de soutien rapide responsables de crimes de guerre

2023-12-06 22:52:13

WASHINGTON (Reuters) – Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré mercredi qu’il avait déterminé que des membres des forces armées soudanaises et des forces de soutien rapide avaient commis des crimes de guerre au Soudan.

Le rythme des meurtres, des violences et des déplacements s’est intensifié après le déclenchement du conflit entre l’armée soudanaise et les Forces de soutien rapide en avril, poussant le pays au bord de la guerre civile.

« Sur la base de l’analyse minutieuse de la loi et des faits disponibles effectuée par le Département d’État, j’ai conclu que des membres des forces armées soudanaises et des forces de soutien rapide ont commis des crimes de guerre au Soudan », a déclaré Blinken dans un communiqué.

Texte de la déclaration :

Depuis le début des combats le 15 avril, les forces armées soudanaises et les forces de soutien rapide ont déclenché d’horribles violences, morts et destructions à travers le Soudan. Les civils ont supporté le poids de ce conflit inutile. Les détenus ont été maltraités et certains tués dans les sites de détention gérés par les forces armées soudanaises et les forces de soutien rapide. Partout au Soudan, les RSF et les milices alliées ont terrorisé les femmes et les filles par des violences sexuelles, les attaquant chez elles, les kidnappant dans les rues ou ciblant celles qui tentaient de fuir pour se mettre en sécurité de l’autre côté de la frontière. Faisant écho au génocide qui a commencé il y a près de 20 ans au Darfour, nous avons assisté à une explosion de violence dirigée contre certaines des communautés survivantes elles-mêmes. Les civils masalit ont été pourchassés et laissés mourir dans les rues, leurs maisons ont été incendiées et on leur a dit qu’il n’y avait pas de place pour eux au Soudan.

Lire aussi  Les culturistes ayant des antécédents d'utilisation de stéroïdes sont plus susceptibles de présenter des traits psychopathiques, des comportements à risque et des problèmes de colère

Sur la base d’une analyse minutieuse de la loi et des faits disponibles, le Département d’État a déterminé que des membres des forces armées soudanaises et des forces de soutien rapide ont commis des crimes de guerre au Soudan. Il a également déterminé que des membres des RSF et des milices alliées ont commis des crimes contre l’humanité et un nettoyage ethnique.

L’expansion inutile du conflit entre les RSF et les forces armées soudanaises a provoqué de graves souffrances humanitaires. Les forces armées soudanaises et les forces de soutien rapide doivent mettre fin à ce conflit maintenant, respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme, et demander des comptes aux responsables d’atrocités. Ils doivent également respecter les engagements qu’ils ont pris pour permettre une aide humanitaire sans entrave et mettre en œuvre des mesures de confiance susceptibles de conduire à une cessation durable des hostilités. L’afflux d’armes et de financements vers les parties belligérantes ne fait que prolonger un conflit pour lequel il n’existe pas de solution militaire acceptable.

Lire aussi  Londres "sera plus chaude que les Caraïbes et le Sahara" au milieu d'une alerte d'urgence

Cette détermination donne de la force et une urgence renouvelée aux efforts africains et internationaux visant à mettre fin à la violence, à résoudre la crise humanitaire et des droits de l’homme et à œuvrer pour obtenir une justice significative pour les victimes et les communautés affectées, mettant ainsi fin à des décennies d’impunité. La décision d’aujourd’hui n’exclut pas la possibilité de prendre des décisions futures à mesure que des informations supplémentaires seront disponibles sur les actions des parties. Les États-Unis sont déterminés à s’appuyer sur cette détermination et à utiliser les outils disponibles pour mettre fin à ce conflit et cesser de commettre des atrocités et d’autres violations qui privent le peuple soudanais de liberté, de paix et de justice.



#Amérique #Des #membres #larmée #soudanaise #des #Forces #soutien #rapide #ont #commis #des #crimes #guerre
1701905842

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT