Nouvelles Du Monde

Vélos électriques et vélos comme véhicules de société : voici les règles fiscales

Vélos électriques et vélos comme véhicules de société : voici les règles fiscales

2024-06-18 10:30:17

Une voiture de société doit être imposée en tant qu’avantage monétaire, mais pas un vélo de société. Du moins, pas toujours. L’association d’assistance fiscale sur les salaires Vereinigte Lohnsteuerhilfe e. V. (VLH).

Vélo d’entreprise : populaire et parfois même détaxé

Beau temps et aller au travail à vélo : ce n’est pas seulement bon pour l’environnement, mais aussi pour votre propre santé. De plus en plus d’entreprises en Allemagne soutiennent leurs collaborateurs : selon une enquête Statista de 2024 commandée par « Lease a Bike », 37 % des entreprises proposent déjà à leurs employés un leasing de vélos d’entreprise. Et 27 pour cent envisagent une telle offre. Il s’agit principalement de vélos électriques, mais il peut aussi s’agir du vélo classique.

Qu’il soit électrique ou non, les collaborateurs peuvent alors utiliser le vélo non seulement à des fins professionnelles, mais aussi à des fins privées, par exemple pour une sortie en famille le week-end. Les coûts que vous devrez supporter et le fait que vous deviez ou non payer une taxe sur l’usage privé dépendent de divers facteurs. Par exemple, si un employé reçoit un « vélo de travail » grâce à une conversion de salaire, il s’agit d’un avantage monétaire – et des impôts sont alors dus sur l’utilisation privée du vélo. Toutefois, si le patron fait don du vélo d’entreprise en plus du salaire normal (fiscalement : le salaire déjà dû), l’usage privé du vélo n’est pas à taxer.

Lire aussi  Programme pour les personnes épileptiques capables de détecter les symptômes de dépression et de tendances suicidaires

D’ailleurs: Les déplacements vers et depuis le travail sont également considérés comme un usage privé. Toutefois, ceux-ci ne doivent généralement pas être taxés sur les vélos soumis au code de la route.

Vélo d’entreprise en avantage monétaire ou en supplément de salaire

  1. Vélo d’entreprise en plus du salaire
    Par exemple, si le vélo est mis à la disposition d’un salarié en plus du salaire qui lui est déjà dû – en guise de complément de salaire, pour ainsi dire -, celui-ci n’est pas tenu de taxer l’usage privé comme avantage monétaire depuis 2019. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux vélos sans moteur électrique et aux vélos électriques équipés d’un moteur de 250 watts maximum limité à une vitesse maximale de 25 kilomètres par heure. Dans ce cas, l’employeur achète ou loue le vélo et le met gratuitement à disposition du salarié.
  2. Vélo d’entreprise via conversion de salaire
    Si l’employé reçoit le vélo par conversion de salaire, les choses se présentent différemment : il doit alors taxer l’usage privé comme un avantage monétaire, en dehors des déplacements domicile-travail. En principe, la règle dite du 1 pour cent s’applique – toutefois, celle-ci est réduite à un quart du prix catalogue brut si le vélo est loué pour la première fois entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2030. Cela signifie donc : le montant résultant des 0,25 pour cent du prix catalogue brut est traité comme un salaire et imposé en conséquence. L’employeur peut appliquer la conversion de salaire aussi bien lors de l’achat du vélo que lors de sa location.
Lire aussi  La consommation d'alcool pendant la grossesse : les risques méconnus et les efforts de prévention à renforcer

Important: Un S-Pedelec – un vélo électrique pouvant rouler à plus de 25 km/h – est considéré comme un véhicule à moteur au sens du code de la route et doit être taxé de la même manière qu’une voiture de société. Les mêmes réglementations particulières s’appliquent à cela que pour les voitures de société électriques.

La VLH : la plus grande association d’aide fiscale sur le revenu en Allemagne

L’association d’aide à l’impôt sur le revenu United Income Tax Assistance e. V. (VLH) est la plus grande association allemande d’aide à l’impôt sur le revenu, avec plus d’un million de membres et environ 3 000 centres de conseil dans tout le pays. Fondée en 1972, la VLH propose également le plus grand nombre de consultants certifiés selon la norme DIN 77700.

La VLH établit la déclaration de revenus de ses membres, demande toutes les réductions d’impôts, vérifie l’assiette fiscale et bien plus encore dans le cadre de l’autorité consultative conformément à l’article 4 n° 11 du StBerG.



#Vélos #électriques #vélos #comme #véhicules #société #voici #les #règles #fiscales
1718709905

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT