Nouvelles Du Monde

Une jeune femme décède après une intervention jugée bénigne : son père porte plainte

Une jeune femme décède après une intervention jugée bénigne : son père porte plainte

La jeune femme est décédée au CHU de Bordeaux quelques jours après une intervention jugée bénigne par son père, selon France Bleu Gironde.

Le père de Gwenaëlle, 38 ans, a porté plainte contre X au commissariat de Bordeaux après la mort de la jeune femme le 4 mars dernier, rapporte France Bleu Gironde lundi 15 avril. La jeune femme est décédée au CHU de Bordeaux quelques jours après une intervention chirurgicale dans une clinique privée, la Nouvelle Clinique Bordeaux Tondu.

Gwenaëlle avait été admise le 27 février dans la clinique pour une intervention chirurgicale jugée bénigne, “l’ablation simple de deux kystes présents à la gorge” indique son père, Jean-Luc Leterme, qui est également élu d’une commune du nord-est de Bordeaux. “L’intervention s’est apparemment bien déroulée mais pas le suivi postopératoire” ajoute-t-il, pointant du doigt des “incohérences” dans le dossier médical.

Dans la nuit du 1er au 2 mars, la trentenaire a fait un arrêt cardiaque. Elle a ensuite été transportée au CHU de Bordeaux, où son décès a finalement été déclaré le 4 mars, indique France Bleu. Jean-Luc Leterme, qui est maire adjoint dans la commune de Bonzac, se préparait à célébrer le mariage de sa fille dans quelques mois. Il se rendra mardi au commissariat de Bordeaux pour y être auditionné suite à sa plainte contre X.

Lire aussi  Belkovsky a cité la véritable raison qui a poussé Poutine à attaquer l'Ukraine : "En plus, il ne pouvait pas..." -

Contactée par France Bleu Gironde, la clinique n’a pas souhaité répondre aux questions, se retranchant derrière “le secret médical des patients”. L’agence régionale de santé et le CHU de Bordeaux, également sollicités, n’ont pas donné suite.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT