Nouvelles Du Monde

Une Angers Autumn School sur les foraminifères

Une Angers Autumn School sur les foraminifères

Du 13 au 17 novembre, le Laboratoire de planétologie et géosciences (LPG) et les étudiant∙es du master Biodiversité, écologie et évolution (BEE) ont organisé leur École d’automne sur les foraminifères, en présence des plus grands spécialistes internationaux de ces micro-organismes marins.


Les participant∙es ont visité la baie de Bourgneuf-en-Retz, en Loire-Atlantique.
Les Écoles d’été (ou Écoles d’été) sont l’occasion pour les étudiant∙es et les professionnel∙les du monde entier d’enrichir leur expérience universitaire en participant à des conférences, des ateliers, des visites et des cours, dispensés par des chercheur∙es reconnu∙es dans leur domaine. Ce rendez-vous annuel a été décliné pour la première fois en Ecole d’Automne d’Angers à la Faculté des sciences avec à la manœuvre les chercheur∙es du LPG et les 17 étudiant∙es du nouveau master BEE, parcours Mer, anthropisation, diagnostic.

« La place de leader mondial du laboratoire angevin sur la recherche des foraminifères benthiques, de par sa faculté à permettre l’observation vivante de ces micro-organismes, est un atout important pour l’organisation de cet événementrappelle Emmanuelle Geslin, professeure des universités au LPG. Une quinzaine de scientifiques et industriels, originaires, entre autres d’Allemagne, d’Autriche, et de Suède ont répondu à l’appel. Les étudiant∙es ont aussi grandement participé au succès de cette Angers Autumne School en assurant les demandes de subventions, la communication, les prises de contacts et les inscriptions des intervenant∙es. »

Lire aussi  4 meilleures habitudes de collation pour réduire le cholestérol - Mangez ceci, pas cela

Une nouvelle thématique tous les deux ans

Les foraminifères, qui ont fait l’objet d’une exposition au Muséum des sciences naturelles d’Angers en 2021, sont des micro-organismes marins. Ils vivent dans les sédiments et les étudier permet de contrôler la qualité du milieu côtier et donc de mieux comprendre et connaître les écosystèmes d’hier et d’aujourd’hui.

Outre les cours théoriques, les travaux pratiques et les conférences qui ont émaillé la semaine, les participant∙es se sont également rendu∙es sur la baie de Bourgneuf-en-Retz (Loire-Atlantique) mardi 14 novembre pour prélever des échantillons sédimentaires dans le cadre du projet Mudsurv. Démarré en 2006 et financé par l’Observatoire des sciences de l’univers Nantes Atlantique (Osuna), il vise la mise en place d’une surveillance spatio-temporelle de la vasière intertidale de la baie.

« Tous les mois pendant quatre ans, puis tous les trois mois depuis trois ans, nous prélevons des foraminifères et analysons la géochimie sédimentaire pour comprendre le fonctionnement de ces vasières et établir un suivi des éléments phosphatés et azotés pour mieux connaître la dynamique des populations de micro-algues et des foraminifères », retrace Emmanuelle Geslin. Cette excursion a été très appréciée des participantes. » Cette École d’automne aura lieu désormais chaque année à la Faculté des sciences, avec une thématique différente tous les deux ans.

Lire aussi  Actions contre le gouvernement israélien - Les pilotes refusent de piloter le Premier ministre - NRK Urix - Actualités et documentaires étrangers

2023-11-28 11:26:22
1701163394


#Une #Angers #Autumn #School #sur #les #foraminifères

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT