Nouvelles Du Monde

Un autre homme d’affaires appelé Cássio avant un match contre Benfica

Un autre homme d’affaires appelé Cássio avant un match contre Benfica

Informations contenues dans la décision du Conseil de Discipline

Le Conseil de Discipline de la Fédération Portugaise de Football a révélé vendredi l’arrêt concernant l’archivage du procès qui enquêtait sur des allégations de toilettage de joueurs de Rio Ave, Marítimo et Boavista, avant les matchs avec Benfica, en 2016/17 et 2017/18.

Le document indique qu’en plus de César Boaventura, un autre homme d’affaires a contacté Cássio, alors gardien de Rio Ave, avant le match contre Benfica en 2017/18.

Le jugement précise qu’«il est suffisamment inculpé que le joueur intermédiaire João Carlos Pinheiro Paula, trois jours avant le match prévu, a contacté par téléphone le joueur du Rio Ave FC, SDUQ, Lda., Cássio Albuquerque dos Anjos, et, après l’avoir interrogé sur quel a été votre sentiment et celui de l’équipe par rapport au jeu, vous avez fait référence au fait que l’année précédente ça n’avait pas marché, ça ne s’était pas très bien passé [Cássio dos Anjos entendeu que esta referência tinha que ver com uma abordagem que tinha sido feita na época anterior pelo empresário César Boaventura para que o mesmo facilitasse a derrota do Rio Ave no jogo disputado contra o Benfica]. À ce moment-là, le joueur Cássio dos Anjos lui a dit que s’il s’agissait du match qui se jouerait ce week-end contre Benfica, cela ne vaudrait même pas la peine de continuer à parler et il a raccroché”, ajoute le document. ajoute, à la page 35.

Lire aussi  Le geste de Rui Patrício avec Svilar qui laisse la certitude en Italie : « Un grand numéro un » - Roma

Dans le point suivant, il est expliqué que, « même s’il est entendu que de cette factualité pourrait émerger une éventuelle tentative d’attirer le joueur par l’intermédiaire de João Carlos Pinheiro Paula, cela serait toujours impossible, dans les termes et avec les motifs déjà On a avancé, pour attribuer cette conduite au Sport Lisboa e Benfica – Futebol, SAD, malgré l’intérêt que cette société sportive avait dans le résultat de ce match».

Concernant d’éventuelles mesures disciplinaires à l’encontre de l’homme d’affaires susmentionné, le Conseil de Discipline renvoie à ce qu’il a décidé concernant César Boaventura : le Règlement Disciplinaire ne considère pas les intermédiaires comme des agents sportifs et ne peut donc pas appliquer de sanctions.

Benfica ni l’homme d’affaires n’auront de conséquences du point de vue de la justice sportive

2024-02-24 02:31:00
1708752380


#autre #homme #daffaires #appelé #Cássio #avant #match #contre #Benfica

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT