Tesla se dévisse sous la pression des autorités

Tesla a eu une session difficile mercredi à Wall Street, suite à des articles de presse selon lesquels le gendarme de la Bourse, la SEC, avait officiellement ouvert une enquête sur le projet de retrait de la bourse du constructeur automobile. Le titre a perdu 2,74% moins d'une heure avant la fermeture. Il avait dévissé plus de 4% un peu plus tôt. L'Autorité des marchés financiers, la SEC, a émis une citation à comparaître à Tesla sur Twitter le 7 août par le PDG Elon Musk, selon la chaîne d'information financière Fox Financial, citant des sources anonymes. Dans cette demande juridique, le régulateur demande au groupe de lui fournir des documents sur le projet de retrait de la cotation sur Twitter et en particulier sur la déclaration de M. Musk selon laquelle il aurait "obtenu le financement" de cette opération. 420 dollars le titre, valorisant Tesla à plus de 71 milliards.
Cette approche, si elle est prouvée, signifie que la SEC a officiellement ouvert une enquête sur cette affaire, qui a agité la communauté financière américaine pendant plus d'une semaine. Au début, le régulateur a simplement demandé à Tesla si les réclamations de M. Musk étaient réelles.
Contacté par l'AFP, Tesla n'a pas souhaité commenter.
Le milliardaire s'est mis dans un bourbier dans lequel il essaie de se dégager depuis lundi. Il est accusé d'avoir progressé en assurant la disponibilité de financements pour une sortie du marché boursier, qui s'élèverait à environ 50 milliards de dollars au moins même s'il décidait de conserver sa participation de 20% dans le capital.
Elon Musk a tenté de dissiper les doutes en affirmant lundi qu'il était en pourparlers avec le fonds souverain saoudien PIF et qu'il semblait prêt à financer l'opération, ce qui permettrait à Tesla de se soustraire à la pression continue des marchés nationaux. lorsqu'il a connu des difficultés de production avec sa voiture pour le grand public, le modèle 3.
Pour aggraver les choses, le groupe, qui a formé une commission spéciale pour étudier la faisabilité de cette opération, a déclaré mardi n’avoir toujours pas reçu de proposition de retrait du marché boursier.
Deux financiers pariant sur la chute de Tesla ont déjà déposé des plaintes accusant Elon Musk de manipuler bien sûr.
Source: Belga

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.