Tennis, Atp Vienne : Sinner vole en demi-finale et atteint le top 10, Berrettini absent | Nouvelles

| |

Le Sud-Tyrolien se débarrasse de Ruud 7-5, 6-1 et va désormais défier Tiafoe, le Romain est éliminé au tie-break du troisième set par Alcaraz

C’est la demi-finale de l’ATP Vienne 2021 pour Jannik Sinner. Le Tyrolien du Sud, désormais officiellement le nouveau numéro 9 mondial, étire clairement le Norvégien Casper Ruud: 7-5, 6-1 le résultat final. Pour lui, il y aura désormais le défi contre Frances Tiafoe, gagnant contre Diego Schwartzman. Rien à faire à la place pour Matteo Berrettini, qui cède au bris d’égalité du troisième set à l’Espagnol Image de balise Carlos Alcaraz: 6-1, 6 (2) -7, 7-6 (5) les partiels après deux heures et 40′ de lutte.

Quelle course de pécheur ! Et combien d’émotions concentrées toutes ensemble. En un seul coup, en effet, Jannik conquiert la demi-finale de l’ATP Vienne 2021 et met à mal non seulement la dixième position de Dominic Thiem, mais aussi la neuvième d’Hubert Hurkacz ; se hissant ainsi parmi les dix meilleurs joueurs mondiaux. Il est le deuxième bleu simultanément avec Matteo Berrettini à occuper le top 10. Dans le match de quart de finale contre Casper Ruud, il gagne clairement 7-5, 6-1.

Le Sud-Tyrol casse immédiatement un break à l’ouverture du premier set et conserve le tour de service réussi en annulant une balle de break et en clôturant le match avec le deuxième as. Après avoir remporté le troisième match à zéro, le Norvégien est alors contraint de succomber à 1-3, pour le 43e tour consécutif tenu par les bleus dans le tournoi. Ruud reste à flot puis effectue la contre-attaque. Le pécheur ne semble pas aussi incisif qu’en début de partie : il rate en largeur avec son revers et donne à l’adversaire le 4-3. La grande lutte continue ainsi avec les deux qui gardent leurs services respectifs jusqu’au onzième jeu : le joueur de Bolzano déplace l’adversaire avec une violence folle et brise la pause en fermant avec le traceur de la palangre. Le coup droit d’avance vaut la victoire du premier set.

Début également d’un deuxième set pour Sinner : nouveau break en ouverture et victoire du deuxième jeu avec le septième as de ce match. La double faute de Ruud détermine la double pause pour Jannik, qui sent maintenant la capitulation pour les Scandinaves. On s’envole rapidement à 4-0, malgré une petite baisse de concentration de notre compatriote. Sinner détient le numéro 8 mondial avec la tête sous l’eau, pour le 5-1, puis remporte la qualification bien méritée lors du septième match. Et le cinquième italien de l’ère Open à entrer dans le top dix mondial après Adriano Panatta, Corrado Barazzutti, Fabio Fognini et Matteo Berrettini. Non seulement cela : il prend également la huitième position de la course contre Hurkacz et à ce moment-là, il serait qualifié pour les finales ATP à Turin. Samedi après-midi, quant à lui, sera l’heure de la demi-finale contre l’Américaine Frances Tiafoe, qui a battu Diego Schwartzman 6-4, 7-6 (6).

Le voyage de Matteo Berrettini sur le sol autrichien se termine plutôt en quarts de finale. Le Romain s’est rendu à l’Espagnol Carlos Alcaraz, 18 ans, une étoile montante du tennis mondial, après un bataille de près de trois heures de jeu avec le score de 6-1, 6 (2) -7, 7-6 (5). La première série est un monologue des espagnols. Le bleu peine à trouver le rythme avec la réponse ; manque beaucoup de revers et même avec le service ne peut pas affecter. Alcaraz commence très fort et s’échappe à 4-0 avec un double avantage de break, hypothéquant efficacement la première fraction. Berrettini parvient à remporter un match, mais le numéro 44 mondial ne laisse aucune issue et termine à 6-1 en un peu moins d’une demi-heure de jeu.

Berrettini sauve d’emblée deux balles de break à l’ouverture du deuxième set : il s’accroche à la première lors du cinquième match, quand annule deux autres opportunités de pause pour Alcaraz qui, au tie-break, rate un coup droit très confortable, laissant le mini-break à un Berrettini qui profite de l’occasion, allongeant puis refermant 7-2. Cependant, Alcaraz a pris un meilleur départ dans la dernière fraction, l’Espagnol brisant le service du bleu et passant à 3-1, puis à 4-2. L’Espagnol a cependant un passage vide sensationnel dans le septième jeu et Berrettini profite immédiatement de l’occasion, portant le contre-break à zéro. Le set glisse vers le tie-break et cette fois c’est Alcaraz qui trouve le premier mini-break et conserve l’avantage jusqu’à la fin, Berrettini n’ayant pas réussi à frapper le coup droit à certaines occasions. L’Espagnol ferme 7-5 avec un premier vainqueur et se qualifie pour les demi-finales, où il affrontera Alexander Zverev.

.

Previous

Rico fait exploser Dynho et cite MC Mirella en discussion

Semblent dans une situation anormale de conteneur parce que beaucoup de gens meurent

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.