Société. Le Grand Est voit rouge pour la journée mondiale contre le sida

| |

NUMÉRIQUE. « Le confinement nous contraint dans le même temps à organiser des événements intégralement virtuels. La fréquentation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) en constante hausse nous permet de faire connaître nos actions. Nous nous sommes également associés à différents partenaires comme le CriBij et le collectif santé Grand Est pour nous donner la plus grande visibilité possible »

PERMANENCES. « Nous misons sur les réseaux sociaux tout en maintenant nos permanences. Nos locaux restent toujours ouverts pour faire du dépistage et de l’information. C’est essentiel, dans le respect des protocoles de sécurité sanitaire et de distanciation physique, de maintenir tout de même un contact et un lien dans la vraie vie »

MOBILISATION. « C’est encore trop tôt pour savoir si les chiffres de contamination sont à la baisse cette année. On l’espère car les gens ont été contraints de rester chez eux. Mais nous restons mobilisés, plus que jamais, malgré ce contexte difficile. Aussi bien pour récolter des dons, même minimes, que pour sensibiliser tous les publics, notamment à la question du dépistage »

Previous

Atletico Madrid vs Bayern Munich en direct: regarder UCL en ligne, TV

Le secrétaire au Trésor exhorte le Congrès à utiliser les 455 milliards de dollars de la loi CARES pour les chèques de relance

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.