Revue de presse du PSG: Neymar, Mbappé, De Jong, Rabiot, Fabinho, Ndombele, Mercato ...

Vu et lu sur le PSG ce samedi 8 décembre 2018 dans la presse hexagonale.

"Le milieu de terrain tant convoité de l'Ajax Amsterdam Frenkie de Jong est" très proche "de rejoindre le PSG pour 75 M € cet été, a rapporté hier le journal néerlandais De Telegraaf. Maxwell et Antero Henrique," non perturbés par le montant (du transfert), " Il a rencontré jeudi l'agent du joueur, Ali Dursun, et les dirigeants de l'Ajax, selon le quotidien néerlandais. Le PSG, toujours sous le contrôle de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, pourrait toutefois constater sa marge de manœuvre limitée sur le marché des transferts … ", note l'AFP.

Dans le journal L'Équipe Du côté de L'Équipe, nous nous occupons … de mercato. Et il est dit que dans le cas d’une sanction lourde de l’UEFA au nom du fair-play financier, le PSG "pourrait se résigner à l’idée de séparer, l’été prochain, l’un de ses deux joueurs vedettes, Kylian Mbappé ou Neymar". , hypothèse qui avait été totalement exclue dans le précédent créneau de transfert: du côté de Doha, à choisir, la très haute direction du club préférerait conserver Neymar, estimant que son influence internationale reste plus grande. Elle sait aussi que le potentiel le gain serait plus élevé dans le cas d’une vente de Mbappé, mais le Real Madrid le chercherait toujours.
Les terres destinataires pour Neymar semblent plus étendues.
En Angleterre, on dit que Manchester United pourrait préparer une offre. […] Selon le parcours européen du PSG, Neymar ou Mbappé pourraient exprimer des désirs de départ, considérant que l'herbe est plus verte ailleurs. Enfin, la meilleure solution serait d’aller très loin en Ligue des champions. "

Nasser al-Khelaïfi, "qui veut garder Adrien Rabiot, est prêt à lui offrir un salaire proche de celui de Thiago Silva (un million d'euros brut par mois)", ajoute le quotidien sportif. Cette rémunération serait accompagnée d'un important bonus de signature. Al-Khelaïfi connaît la partie serrée et complexe, mais il ne désespère pas. […] Si des contacts existent ou ont déjà existé avec Barcelone, bien sûr, mais aussi avec la Juventus, Tottenham et Liverpool, rien n’a été signé ni joué. Imaginer sa vente cet hiver semble inconcevable à ce jour. "Le quotidien sportif affirme que le PSG cherche un milieu de terrain en prêt cet hiver", et la piste Fabinho, qui a besoin de jouer à Liverpool, reste bien placée. En particulier pour Frenkie De Jong, "si le Telegraaf explique qu'un accord a été trouvé pour un transfert d'environ 75 millions d'euros, les différentes parties assurent le contraire. À commencer par le PSG, qui ne peut pas prendre de tels engagements dans le contexte actuel du fair-play financier. […] En attendant la décision du TAS, le PSG est actif pour trouver de nouveaux partenaires et augmenter ses revenus. Dans le même temps, le département sponsor négocie avec plusieurs marques, notamment pour son maillot. Des discussions avec AXA ​​ont eu lieu. Le PSG n'a pas caché qu'il cherchait un assureur en tant que nouveau partenaire. S'il espère toujours obtenir 60 à 65 M €, une somme de 50 M € serait déjà une belle opération. En attendant de trouver le successeur d’Emirates, le PSG a demandé à Nike, son équipementier, de fixer au mois de mars la confection du maillot la saison prochaine.

75M € … "un tarif prohibitif qui a contrarié les dirigeants parisiens, écrit Le Parisien à propos du dossier Frenkie De Jong. Ils ont déclaré hier qu'ils n'avaient pas l'intention d'investir une telle somme. Cette façon de relever les prix ne leur a pas plu. Parce que, une fois encore, le PSG et son budget conséquent incitent les autres candidats (Barcelone, United, City, etc.) à se positionner. Cette affaire n’est pas sans rappeler celle de Tanguy Ndombele. est la quadrature du cercle. Face aux exigences du fair-play financier, Paris est incapable de payer une telle somme. À moins de vendre un joueur majeur l’été prochain (Cavani?) et d’économiser sur le salaire déjà promis à Rabiot si le milieu de terrain venait au lieu de signer son temps supplémentaire ".

Sinon, sur le terrain, "Neymar n’a toujours pas repris son entraînement collectif. Hier, la star était satisfaite de ses soins. Son intégration dans le groupe ne se fera que demain, la veille de son départ pour Belgrade. C’est aussi le cas pour Julian Draxler, qui est resté au chaud hier, ainsi que sa partenaire Lassana Diarra. "

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.