Nouvelles Du Monde

Poutine met en avant la production militaire russe et l’Ukraine demande le soutien de ses partenaires

Poutine met en avant la production militaire russe et l’Ukraine demande le soutien de ses partenaires

2024-02-23 23:24:00

Vladimir Poutine / Photo: AFP

Le président russe, Vladimir Poutine a célébré ce vendredi l’augmentation de la production militaireun jour avant le deuxième anniversaire de l’invasion lancée contre l’Ukraine et au moment où le président de ce pays, Volodimir Zelensky, insiste pour exiger l’envoi d’aide par ses alliésqui a répondu par davantage de sanctions contre le Kremlin et des messages de soutien à Kiev.

Dans ces derniers jours avant le début de la troisième année de guerre et poussé par quelques avancées sur le flanc oriental après des mois de peu de mouvements sur le front, Poutine a utilisé plusieurs événements publics pour démontrer leur soutien à l’arméedécorer des militaires ou voler dans un chasseur stratégique, par exemple.

Vladimir Poutine Photo AFP
Vladimir Poutine / Photo: AFP

Ce vendredi, dans le cadre d’une commémoration en Russie de la « Journée des défenseurs de la patrie », les livraisons de missiles, de drones, de véhicules blindés, d’artillerie et d’éléments de défense anti-aérienne se sont démarquées.

“D’après notre expérience de combat actuelle, nous continuerons à renforcer les forces armées“, s’est-il défendu, selon des propos reproduits par l’agence de presse AFP.

Le président a souligné que « les entreprises du complexe militaro-industrielIls ont multiplié la production et la livraison aux troupes les armes les plus demandées.

Du côté ukrainien

Au contraire, l’Ukraine exige que les puissances alliées occidentales fournir une aide militaire et financière essayer de donner un nouvel élan à leur contre-offensive et de ne pas reculer sur la ligne de combat.

Mais l’Union européenne (UE) a reconnu qu’elle ne respecterait pas les livraisons d’artillerie promises et a retardé l’approbation d’un plan d’aide de 50 milliards d’euros, tandis que l’aide américaine de 60 milliards de dollars est stoppée au Congrès par une lutte entre démocrates. et les Républicains au milieu d’une année électorale.

Dans ce cadre, Zelenski Ces dernières heures, il a exhorté le Capitole à débloquer le paquet, déclarant « que s’il ne le faisait pas, cela coûterait des vies aux Ukrainiens ».

Lire aussi  Trophée Ranji - Shardul Thakur - Difficile pour les joueurs de jouer dix matchs avec trois jours d'intervalle

Volodimir Zelenesky visitant les troupes Photo Tlam
Volodimir Zelenesky en visite aux troupes / Photo : Télam

Le président l’a demandé dans une interview diffusée hier soir sur Fox News, la chaîne préférée des Républicains, une force qui freine l’approbation à la Chambre des Représentants (Chambre basse).

Dans cette émission, Zelensky a également invité son homologue américain, Joe Biden, et le favori des primaires républicaines, Donald Trump, se rendre en Ukraine et apprécier par eux-mêmes la « tragédie » du front.

Volodimir Zelenesky visitant les troupes Photo Tlam
Volodimir Zelenesky en visite aux troupes / Photo : Télam

“L’Ukraine survivra-t-elle sans le soutien du Congrès ? Bien sûr. Mais pas nous tous”, a déclaré le président.

.
Les États-Unis ont réagi aujourd’hui en imposant la plus grande série de sanctions contre la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine et en réponse à la mort en prison de l’opposant russe. Alexeï Nanalny samedi dernier.

Plus de 500 personnes et organisations de plusieurs pays figurent parmi les personnes sanctionnées, dont trois responsables russes pour leur implication dans la mort du chef de l’opposition, a annoncé le département d’Etat.

“Si Poutine ne paie pas le prix de la mort et de la destruction (qu’il provoque), il continuera”, a prévenu Biden.

Sanctions américaines

Des entreprises de 26 États et des ressortissants de 11 pays, dont la Chine et l’Allemagne, font partie des plus de 500 individus et organisations. sanctionné pour avoir alimenté la machine de guerre russe ou aider le gouvernement à éviter les sanctions internationales. Washington bloque leurs avoirs aux États-Unis et oppose son veto à leur accès aux visas.

Le ministère du Commerce a ajouté plus de 90 entreprises à sa liste noire.

Cela s’élève plus de 4.000 entités et personnes sanctionnées par Washington depuis le début de la guerre.

L’approche du deuxième anniversaire de l’invasion a déclenché une série de sanctions contre le Kremlin et ses partenaires, même si son économie a jusqu’à présent fait preuve de résilience face à ces mesures.

Lire aussi  Reposez-vous avec plaisir et sans vous plaindre. Comment profiter des stations balnéaires égyptiennes

Sanctions européennes

Les pays de l’UE sont d’accord un nouveau paquet de sanctions et le Royaume-Uni a pris des mesures contre plus de 50 personnalités et entreprisesen plus d’annoncer de nouvelles livraisons de missiles aux Ukrainiens.

Les dirigeants de l’Union européenne ont également publié un message dans lequel ils assurent que le bloc “restez unis plus que jamais” en soutien à Kyiv.

“Plus que jamais, nous restons unis et fidèles à notre promesse de soutenir l’Ukraine aussi longtemps que nécessaire”, ont déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, aux côtés de Charles Michel, président du Conseil européen ; et Roberta Metsola, présidente du Parlement européen.

Selon les trois dirigeants, “l’UE soutiendra toujours l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues”.

Dans un communiqué, les trois dirigeants ont exprimé leur soutien à la formule ukrainienne “pour une paix juste, globale et durable fondée sur les principes de la Charte des Nations Unies et du droit international”.

Une source de la Commission européenne a confirmé que Von der Leyen Il se rendra demain à Kiev, en signe de soutien. La Première ministre danoise Mette Frederiksen est arrivée à Lviv, une ville de l’ouest du pays, tout comme le sénateur américain Chuck Schumer.

Victimes de la guerre à Donetsk Photo Tlam
Victimes de guerre à Donetsk / Photo : Télam

En la ONU

La guerre en Ukraine a également fait l’objet d’un débat lors d’une réunion extraordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU.

Là, le Ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Dmytro Kulebaa noté que “la Russie ignore la volonté de la majorité mondiale, poursuit son agression et jette de plus en plus de personnes dans les flammes de la guerre”.

“La Russie ne peut pas ignorer la voix de la majorité du monde si nous adoptons une position de principe et agissons ensemble”, a-t-il ajouté, appelant tous les Etats membres à participer à une conférence de paix qui sera organisée en Suisse autour de la formule de paix en dix points de Zelensky. .

Lire aussi  Forum sur le Financement de l'Habitat dans l'UEMOA: Défis et Solutions

La proposition du président ukrainien est rejetée par la Russie. “Nous ne devons pas perdre de temps avec les projets inutiles de Kiev de négocier sur la base de la soi-disant formule de paix de Zelensky. Ce n’est rien de plus qu’un ultimatum et une tentative d’attirer autant de pays que possible à des réunions interminables sur un projet utopique”. l’ambassadeur de Russie auprès de l’ONU, Vassili Nebenzia.

En première ligne

Pendant ce temps, sur le terrain, les bombardements contre l’Ukraine se poursuivent. L’état-major ukrainien a indiqué aujourd’hui que des attaques avec des drones et des missiles russes ont eu lieu pendant la nuit. Un attentat à la bombe commis dans la nuit a fait trois morts à Odessa, dans le sud, selon la police.

En outre, l’armée russe a mené une centaine d’attaques ces dernières 24 heures dans l’est de l’Ukraine, dont près de la moitié autour de Mariinka, devenu un nouveau « point chaud » du front après la conquête russe d’Avdiivka.

La semaine dernière, les forces de Kiev se sont retirées de cette ville de l’est après des mois de combats sanglants et jeudi, l’armée russe a revendiqué la prise de la ville de Pobeda, également sur le flanc est.

De son côté, l’armée de l’air ukrainienne a affirmé avoir abattu un avion espion russe.

La destruction a eu lieu au-dessus de la mer d’Azov, comme l’a confirmé le commandant de l’armée de l’air ukrainienne, Mykola Oleshchuk, cité par les médias locaux.



#Poutine #met #avant #production #militaire #russe #lUkraine #demande #soutien #ses #partenaires
1708724873

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT