Plus cher pour voler à Rome et Milan depuis Comiso, annulez les tarifs spéciaux

| |

A partir d’aujourd’hui, les vols en continuité territoriale à l’aéroport de Comiso sont suspendus. Le service, en fait, était géré par Alitalia. Il n’y a plus de vols à tarif réduit pour les résidents en Sicile vers Rome et Milan (38 euros pour Rome, 50 euros pour Milan, en plus des taxes d’aéroport). Il n’y a plus d’avions au départ pour Rome, les liaisons vers Milan continueront d’être assurées par Ryanair qui couvre les liaisons vers Milan Malpensa et Bergame Orio al Serio.

Le ministère des Transports, l’ENAC et la Région sicilienne ont préparé trois appels à manifestation d’intérêt, afin de couvrir le service au cours des sept prochains mois et ont invité les compagnies aériennes opérant actuellement en Sicile à participer. Les appels sont devenus déserts. Nous travaillons maintenant sur le nouvel appel qui pourrait redémarrer le service au printemps et auquel Ita, la société qui a remplacé Alitalia, pourra également participer.
Pour la continuité territoriale, 25 millions avaient été alloués pour trois ans. Le service a démarré le 18 décembre, mais avec un nombre de vols réduit. Il y avait deux vols aller-retour quotidiens vers Rome et un vol aller-retour quotidien vers Milan et le mode Night Stop, c’est-à-dire l’avion logeant à Comiso afin de pouvoir activer le vol de départ déjà le matin, avec retour le soir et avec des heures donc utiles pour les professionnels et opérateurs commerciaux.

© Tous droits réservés

Lire aussi  Garattini: "L'espoir des anticorps monoclonaux, mais pas avant l'été"
Previous

Les commissaires priseurs de la Galerie de Chartres sur TF1 dans Grands reportages

Nous mettons la technologie à l’épreuve

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.