Nouvelles Du Monde

Patrick Kicken : NPO Radio 2 se tue savamment et c’est une bonne chose

Patrick Kicken : NPO Radio 2 se tue savamment et c’est une bonne chose

[BLOG] Il devrait être tout à fait clair que je m’oppose ici depuis des années à une OBNL trop commerciale, notamment dans le domaine de la radio. À l’exception de NPO Radio 1 et 4, elles ne font en fait que ce que font déjà les sociétés commerciales et cela avec les avantages d’un gros paquet de subventions et d’un bouquet FM bien meilleur. Il est toujours agréable de voir que cette position luxueuse signifie que de nombreuses erreurs (débutants) peuvent être commises car ils peuvent s’en sortir grâce à ces avantages. Heureusement, les fissures dans le plafond de NPO Radio 2 sont devenues évidentes depuis un certain temps : la station a perdu 2,6 % de part de marché en un an et a récemment été dépassée par Qmusic en tant que leader du marché. Concrètement, comment cela se produit-il ?

Les professionnels quittent NPO Radio 2 les uns après les autres. Cela a commencé avec le départ de Rob Stenders pour Radio Veronica. Rick van Velthuysen a suivi. Puis Giel Beelen est parti en congé sabbatique. Suivi par Wouter van der Goes et Frank van ‘t Hof. Le départ forcé de Stefan Stasse du groupe FM. Il y en a déjà six. Gijs Staverman rejoint désormais Radio 10 et sera remplacé par Paul Rabbering, excellent porteur d’eau mais surtout voix off. Ses heures vacantes sont occupées par une présentatrice de Hart van Nederland, Evelien de Bruijn, qui, en partie grâce à son mari, l’ancien coordinateur de la station 3FM Paul van der Lugt, est revenue au public après avoir joué le rôle d’acolyte/lecteur de nouvelles chez Ekdom en de Morgen. Vous voyez donc que peu importe que vous travailliez pour une radiodiffusion commerciale ou publique, tant que vous connaissez suffisamment de gens et que vous avez le sens de l’humour, vous finirez quelque part, même pendant les heures importantes de la journée, le vendredi, le samedi et le dimanche. à partir de 14h. Aussi sympa un vendredi après-midi : deux femmes d’affilée, à quel point voulez-vous que ce soit branché ? C’était aussi un tel succès chez 3FM à l’époque.

Lire aussi  Patrick Kicken : Avec 25 éditions dont on peut faire le point, que pourrait-on améliorer dans le Top 2000 ?

En Flandre, la chaîne publique nationale Studio Brussels vous posera des questions sur vos diplômes dans le domaine des médias. Avez-vous étudié le journalisme ? Avez-vous suivi d’autres cours ou formations en techniques d’entretien ou de présentation ? Quels livres avez-vous lu sur le métier de la radio ? Pas à la radio NPO. Là on nous connaît, vous retrouvez l’équipe de vieilles connaissances. Et c’est là que le problème surgit réellement. Quel soulagement ce serait si la radio était simplement rendue un peu plus intelligente avec l’argent public, de sorte qu’elle ne sonne pas exactement comme les stations qui doivent gagner le plus d’argent possible et ainsi gagner des auditeurs. Pas une image/une discussion/un jeu/un acolyte/un rire avec le lecteur de nouvelles, mais une conversation dont vous apprenez quelque chose. Pas ces éternels faits Wikipédia sur la musique, mais un présentateur tout aussi original, qui ose être lui-même et où l’on peut entendre qu’il ou elle a vraiment quelque chose à dire au lieu de simplement le joint lâche entre la musique aplatie.

Lire aussi  Patrick Kicken : Que fera Wouter van der Goes dans l'une des trois radios Talpa ?

En parlant de ça : c’est bien sûr aussi un problème chez NPO Radio 2. La musique. Presque uniquement des classiques, rarement des nouveautés surprenantes. Et il n’y a qu’à attendre et voir ce que ça donne, un changement de style toutes les deux heures : l’un veut des guitares, l’autre non. Un mélange de programmes. Avec le même jeu ennuyeux tous les jours au drive le matin, peu de réaction réelle à l’actualité et l’après-midi un Ruud de Wild qui n’en a visiblement plus envie et lui jette son chapeau. Les différents chiffres montrent que les émissions du matin et de l’après-midi de NPO Radio 2 sont en baisse constante. Mais ça va. Peut-être qu’à un moment donné, même au sommet de NPO, il deviendra clair que les choses peuvent être faites différemment : regardez les pays qui nous entourent et même l’Amérique, ce que NPR y fait. La radio publique ne doit pas nécessairement être ennuyeuse, mais cette forme boiteuse de diffusion de la radio pop devient très redondante. Accédez à un public que les publicités ne s’adressent pas, à l’auditeur de radio qui ne veut pas de faits, de blagues et de jeux mais une bonne histoire, des opinions intéressantes, des discussions et des informations. Sinon, ces auditeurs partiront tous immédiatement vers le pays des podcasts et, en plus de 3FM, vous pourrez également bientôt fermer votre pièce maîtresse NPO Radio 2.

Lire aussi  Spoilers d'Emmerdale - le deuxième secret de Nicky à être révélé

Patrick Kicken

2024-05-25 16:07:30
1716643519


#Patrick #Kicken #NPO #Radio #tue #savamment #cest #une #bonne #chose

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT