Nouvelles Du Monde

Opération “rachat” pour le MHSC face à Saint-Étienne même si le premier carré semble loin désormais…

Opération “rachat” pour le MHSC face à Saint-Étienne même si le premier carré semble loin désormais…

Montpellier Hérault SC reçoit Saint-Étienne ce mercredi 24 avril à 18 h 30 à Grammont pour le compte de la 21e journée de championnat. Quasiment éliminé de la course à la 4e place, devancé par Fleury, Reims et Saint-Etienne, le MHSC a mis le classement de côté pour se concentrer sur son jeu et offrir une prestation aboutie. Il ira ensuite défier Fleury (8 mai) pour le dernier match de la phase régulière.

Il faudrait plus d’un miracle pour voir Montpellier remplir son objectif de premier carré en D1 Arkéma ; il faudrait que Fleury et Reims, qui devancent le MHSCs’écroulent lors des deux dernières rencontres, et jusqu’à présent, ce sont d’abord les joueuses de Yannick Chandioux qui n’ont pas su hisser leur niveau de jeu au moment voulu.

Et ce n’est pas la réception de Lille et le revers concédé dans les dernières secondes, à neuf contre onze, qui a pu lui donner des regrets. “Il y a une frustration par rapport aux décisions (arbitrales) mais je ne suis pas sûr que ce soit le match de Lille qu’il faut mettre en avant. On a creusé notre situation. On n’a pas fait ce qu’il fallait en amont. Maintenant, le mot d’ordre n’est pas de parler forcément du classement. C’est juste d’être bien connecté et de gagner. Simplement gagner. Parce qu’on ne peut pas accepter d’être dans cette situation souligne l’entraîneur montpelliérain. J’attends une prise de conscience. On a beaucoup à se faire pardonner vis-à-vis du club, vis-à-vis de nos obligations, nos devoirs envers le président ; on ne doit pas être à cette place-là, on a deux matches pour montrer une autre image”.

“On a beaucoup à se faire pardonner”

C’est une question de fierté ajoute la défenseure internationale Maëlle Lakrar. “Quand on est Montpellier Hérault, on n’a pas le droit d’être à la 7e place derrière Saint-Etienne. On travaille tous les jours pour être bien classées, demain, on va tout donner sur le terrain pour montrer que sur ces derniers matches, ce n’était pas Montpellier”.
Un autre visage, un rebond même s’ils ne permettront sans doute pas de sauter trois places. C’est ce qui sera attendu ce mercredi pour ce qui devrait être la der de la saison à Grammont face à Saint-Etienne. Une équipe en pleine confiance à l’inverse du MHSC, contre qui Montpellier avait perdu des points à l’aller (1-1), comme à Bordeaux deux journées plus tard. Deux contre-performances qui ont eu plus d’impact que prévu avec une équipe contrainte de courir très tôt, trop tôt, après les points perdus. Qui s’est usée sur le terrain des montagnes russes. “Quand on est en difficulté par rapport à ses objectifs, la cohésion et l’état d’esprit sont toujours mis à mal. Il faut rechercher à inverser la tendance. Par moments, on a réussi mais on a aussi replongé. Avec trois matches qu’on perd à la 95e minute, sur des secondes d’inattention. On a frappé neuf fois sur nos dix derniers matches sur le poteau. Sans parler de la première partie de saison. C’est trop ! On a trop raté de choses. L’équipe en est consciente. Maintenant, l’objectif est de montrer que l’équipe vaut mieux, vaut plus”.

Lire aussi  Visite du Puzzle : Rencontre, conference a Thionville

2024-04-23 17:32:00
1713927852


#Opération #rachat #pour #MHSC #face #SaintÉtienne #même #premier #carré #semble #loin #désormais

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT