Nouvelles Du Monde

Naiara Azevedo est attaquée par son ex-mari en vidéo et montre ses bras blessés · TV News

Naiara Azevedo est attaquée par son ex-mari en vidéo et montre ses bras blessés · TV News

Naiara Azevedo a dénoncé son ex-mari, Rafael Cabral, pour violences domestiques et menaces. Le chanteur a joint au rapport de police une vieille vidéo dans laquelle les deux hommes échangent des accusations d’agression physique. En plus de dénoncer les attaques présumées, Naiara affirme également qu’elle a été victime de violences contre les biens lorsqu’elle a reçu une allocation de 1 000 R$ alors qu’elle gagnait 7 millions de R$ au plus fort de sa carrière.

La voix du hit 50 Reais a rassemblé des enregistrements de bagarres avec son ex. Globo a diffusé dimanche (3) sur Fantástico une vidéo d’une discussion entre Naiara et Cabral. Les deux hommes ont des marques rouges sur les bras et le cou, qui auraient été causées par une agression.

“Je vais enregistrer ce que tu fais, ce que tu dis, parce qu’à chaque fois que tu dis que je suis fou. Maintenant, en t’enregistrant, je veux que tu te surveilles et que tu me dises si je suis fou”, dit le chanteur dans un extrait de la vidéo.

Lire aussi  Fiat 600 électrique, début de la production en Pologne

“Rafael dit que je l’ai attaqué parce qu’il m’a mis la main devant le visage”, rapporte le chanteur. “Qui m’a frappé au visage en premier ? Regardez ça”, répond-il en montrant une marque rouge sur son bras.

Naiara fait de même et montre également ses blessures. «Tu as dit que ma mère était une pute», dit-elle. L’ex-mari se met en colère et claque le téléphone portable de la chanteuse ; à ce moment, l’enregistrement s’arrête. Voir la vidéo :

L’avocat de Rafael Cabral, Guilherme Capanema, a nié que son client ait attaqué Naiara de la manière dont le chanteur le raconte dans la vidéo. La représentante a déclaré que l’homme d’affaires et ancien partenaire de l’artiste n’a pas été convoqué par la police, mais qu’il collaborera aux enquêtes suite à sa plainte.

Qu’est-il arrivé à Naiara Azevedo ?

Naiara Azevedo a affirmé avoir subi des violences contre ses biens au début de sa carrière. Entre 2016 et 2017, alors qu’elle gagnait 7 millions de R$ par mois, elle a reçu une allocation de seulement 1 000 R$ de son mari d’alors, homme d’affaires et administrateur de carrière. Ô Chaîne infos On s’attendait à ce que la chanteuse transfère les droits de son nom de scène à la compagnie de Rafael Cabral en 2018.

Lire aussi  Clara Sánchez : « À 60 ans, une femme ne se laisse plus diriger émotionnellement ou sentimentalement » | Culture

“C’est une chose très difficile. Je ne juge personne qui vit ce genre de situation, j’ai même participé à une campagne de violence contre les femmes. Et je passais devant chez moi et je ne pouvais parler à personne. En fait, je pouvais, mais je n’en avais tout simplement pas le courage”, a-t-elle déploré auprès de Fantástico.

Naiara et Cabral se sont mariés en communauté partielle de biens. Elle a découvert que ses propriétés, fermes et voitures n’étaient pas à son nom, mais plutôt à ceux de son ex et d’autres membres de sa famille. Désormais, la chanteuse demande justice pour récupérer ses comptes bancaires et partager ses biens.

“Je veux juste ce qui m’appartient, ce pour quoi j’ai travaillé. Je ne veux pas une goutte de sueur du travail de mon ex-mari. Je ne suis pas ici pour enlever le crédit à qui que ce soit. A-t-il travaillé ? Oui, il a travaillé comme un diable. . Et il mérite d’avoir 50% [que são de] son droit. Et je suis à moi. Je veux juste ce qui est à moi. Je veux juste de la clarté face à mon travail, ma sueur, mes rêves, mon combat”, s’est-elle défendue.

Lire aussi  La communauté des biens permet à la Justice de tenir Lexa responsable de la dette contractée par Guimê

2023-12-04 19:00:00
1701716220


#Naiara #Azevedo #est #attaquée #par #son #exmari #vidéo #montre #ses #bras #blessés #News

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT