Nouvelles Du Monde

Microsoft publie C# Dev Kit pour Visual Studio Code, suscitant la controverse sur l’utilisation complète nécessitant une licence Visual Studio.

Microsoft publie C# Dev Kit pour Visual Studio Code, suscitant la controverse sur l’utilisation complète nécessitant une licence Visual Studio.

Cette semaine, Microsoft a publié le kit de développement C# pour Visual Studio Code (VS Code) qui améliore l’expérience de développement avec C# dans l’éditeur de code en la rendant plus performante et plus fiable. Cependant, bien que cette nouvelle ait été bien accueillie par la communauté, un point particulier a suscité une polémique : pour utiliser entièrement C# Dev Kit, il est nécessaire que l’utilisateur s’inscrive et dispose d’une licence Visual Studio. Cette décision ne plaît pas à tous les développeurs car C# Dev Kit est une amélioration de la prise en charge de C#. Néanmoins, Microsoft a une activité basée sur son environnement de développement intégré (EDI) Visual Studio, dont elle doit protéger les ventes.

C# Dev Kit est une extension créée pour améliorer l’expérience de développement avec C# dans VS Code. Elle vise à apporter une expérience C# plus étendue, plus productive et plus fiable à VS Code. C# Dev Kit ne remplace pas l’extension C# existante, mais vient s’ajouter aux excellentes fonctionnalités de services linguistiques qu’elle propose. Les développeurs peuvent choisir de continuer à utiliser la version mise à jour de l’extension C# existante ou d’améliorer leur expérience en ajoutant le Dev Kit C#. Ce dernier se compose des éléments suivants : l’extension C#, l’extension C# Dev Kit et l’extension IntelliCode for C# Dev Kit (optionnelle).

Lire aussi  LTTP : Je viens de voir Spiderman Across the Spiderverse sur Netflix….

Selon Tim Heuer, responsable principal du programme, le temps nécessaire pour afficher IntelliSense sur une solution de référence comportant 40 projets et 500 000 lignes de code est passé de 38 secondes à 3,5 secondes. L’extension C# a été récemment mise à jour et est maintenant alimentée par un nouvel hôte LSP (Language Server Protocol) entièrement open source. Le nouveau LSP crée un environnement d’outils performant, extensible et flexible qui intègre facilement de nouvelles expériences dans C# pour VS Code. Selon l’entreprise, le dépôt source de cette extension est en cours de migration et sera disponible au plus tard la semaine prochaine.

D’un point de vue technique, la nouvelle extension a été bien accueillie par les développeurs C# car plusieurs d’entre eux estimaient que la précédente prise en charge de C# dans VS Code n’était pas à la hauteur. À titre d’exemple, parmi les commentaires sur l’ancienne extension, l’un d’entre eux indique ce qui suit : “si l’objectif de cette extension est de passer à Visual Studio, alors, félicitations, vous avez fait un excellent travail”. En revanche, une critique du C# Dev Kit déclare : “génial, cela rend VS Code utilisable et presque utilisable en remplacement de Visual Studio, il est définitivement utilisable maintenant en tant qu’éditeur principal pour .NET”.

Il y a cependant un point délicat : l’utilisation complète de C# Dev Kit exige que l’utilisateur s’inscrive et dispose d’une licence Visual Studio. Les termes de la licence autorisent une utilisation commerciale gratuite pour les particuliers et jusqu’à cinq développeurs dans les petites entreprises, mais les entreprises (définies comme des organisations avec plus de 250 PC ou plus d’un million de dollars de revenus annuels) doivent avoir une licence payante Visual Studio Professional ou Enterprise, ou un abonnement GitHub Codespaces. Pour atténuer le problème, Heuer a déclaré dans un billet propos de l’extension C# de base dont dépend le C# Dev Kit : “Sur la base des réactions de la communauté lors de l’annonce initiale de l’année dernière, nous avons décidé de maintenir tous les composants de cette extension (y compris l’hôte LSP) en code source libre. Nous nous engageons à garder l’extension C# et d’autres composants tels que Razor et Roslyn en open source, et nous nous engageons à améliorer la qualité et la fiabilité de cette extension au fil du temps”. L’extension C# de base bénéficie d’une licence MIT permissive. Cela signifie que l’utilisation de l’extension LSP grandement améliorée ne nécessite pas de licence payante. Le message de Heuer semble avoir été chaleureusement accueilli.

Lire aussi  La guerre éclate à nouveau, Microsoft lance un ordinateur portable Windows MacBook Killer

Le billet de Heuer, publié sur GitHub, révèle que Microsoft se trouve dans une position inhabituelle en ce qui concerne .NET et VS Code. En effet, la firme de Redmond a également une activité basée sur son EDI Visual Studio, et des incidents tels que la controverse sur la prise en charge du débogage par rechargement à chaud dans VS Code montrent qu’il existe un conflit interne entre le désir de protéger les ventes de Visual Studio, d’une part, et la nécessité de promouvoir .NET en tant qu’écosystème multiplateforme et open source, d’autre part. Il existe un Visual Studio pour Mac, mais il n’est pas égal à son équivalent pour Windows.

Selon les analystes, historiquement, Microsoft a veillé à ce que Visual Studio soit une meilleure expérience pour les développeurs .NET que VS Code, ce qui explique probablement pourquoi l’extension C# a été négligée. VS Code est cependant beaucoup plus populaire que l’EDI Visual Studio, car VS Code est libre et multiplateforme, et la prise en charge de .NET est coûteuse pour l’adoption de C#. Certains développeurs (ou organisations) peuvent également choisir VS Code plutôt que Visual Studio pour des raisons de supériorité, telles que le développement à distance, l’IDE basé sur un navigateur et la prise en charge de JavaScript.
#Microsoft #amliore #prise #charge #dans #Visual #Studio #Code #mais #lutilisation #commerciale #complte #ncessite #une #licence #payante #qui #cre #polmique #dans #communaut
publish_date] pt]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT