Nouvelles Du Monde

Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero : « Pourquoi Richard ne parle-t-il pas ?

Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero : « Pourquoi Richard ne parle-t-il pas ?
Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero. (Capture : Magaly TV La Firme)

Des déclarations fortes. Le conducteur Magaly Médina la présentation officielle de Paolo Guerrero en tant que nouveau joueur club de l’Université César Vallejo (UCV) le mardi 27 février. Cependant, le moment qui a marqué a été le discours de César Acuñafondateur de l’institution sportive.

Comme prévu, le chiffre de ‘Magaly TV La Firme’ Il n’a pas hésité à analyser tous les aspects de ce discours, en soulignant son caractère assez humoristique. Par ailleurs, il a observé que le footballeur a montré à plusieurs reprises des gestes de honte et de confusion.

“Là à Trujillo et toutes les chaînes connectées comme si c’était l’événement de l’année, comme s’il s’agissait de l’embauche de Leo Messi, mais ce n’était pas comme ça. M. César Acuña parce qu’ils donnent le discours à l’homme, parce qu’ils lui disent qu’il doit prendre un micro. Parce que Ríchard ne prend pas le micro ni personne d’autre”, a d’abord déclaré le communicateur.

Magaly Medina s'est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero.  (Capture : Magaly TV La Firme)
Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero. (Capture : Magaly TV La Firme)

Médine Il a fait référence aux mèmes survenus après les paroles du propriétaire du club de Trujillo lors de la présentation de l’athlète, et a souligné que le propriétaire a tendance à communiquer de manière peu claire, ce qui conduit à des situations comiques et à des malentendus. Dans ce contexte, la journaliste souligne le moment où César Acuña a qualifié Paolo de « jeune entrepreneur », ce qu’elle considère inapproprié et drôle, en suggérant que, comment cela serait-il possible, s’il a 40 ans et ferme sa scène de football avec UCV.

«Tous les mèmes qui sont sortis après ce qu’il a dit. Parce qu’il parle toujours avec ses pieds, parce qu’il pense avec ses pieds, les idées ne lui viennent pas de manière lucide et cohérente. Ensuite, il a dit à Paolo Guerrero qu’il pensait parler en gamarra, jeune entrepreneur», raconte en riant le journaliste.

« Il est sur le point de prendre sa retraite du football, cette année il termine l’université et s’en va, il prend déjà sa retraite, jeune entrepreneur. Cela aurait été pire s’ils l’avaient qualifié de jeune talent du football péruvien. Du coup, il a créé une entreprise à Gamarra et nous ne l’avons pas su», a ajouté le communicateur.

Magaly Medina s'est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero.  (Capture : Magaly TV La Firme)
Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero. (Capture : Magaly TV La Firme)

Finalement, Médine décrit la réaction de Guerrero lors du discours de César Acuña et indique que le joueur semblait indécis sur la manière de réagir, ne sachant pas s’il devait sourire ou se sentir gêné. Le journaliste a même souligné que l’attitude de Paolo envers l’homme politique dénotait un malaise, mais il a été obligé de sourire au propriétaire du club, qui l’a embauché et a facilité son arrivée dans l’équipe.

En outre, le communicateur a mentionné une fois de plus la phrase Acuna cela restera à retenir des « grands accords qui s’obtiennent en concluant des accords » avec le rire. Magaly a également souligné qu’il aurait été préférable de donner la parole à Richard pour qu’il parle.

Lire aussi  Noël au Centre PIME de Milan

“Hé, le visage de Paolo Guerrero était comme, il ne savait pas quoi faire, s’il devait sourire, s’il devait se sentir gêné, se cimenter sous la table était typique, il devait sourire à l’homme parce que, bref, parce qu’il était En parlant, c’est le propriétaire de l’université qu’Il l’a engagé, celui qui a eu des ennuis avec les chibilines, celui qui a eu l’argent, celui qui a eu le million 200 qu’ils vont lui payer par an. Mais les grands accords s’obtiennent en étant d’accord, fier de mon Richard, n’a-t-il pas dit, fier aussi de ma Brunella. “Non, c’est la chose la plus drôle qu’on ait jamais entendue”, a déclaré le journaliste le 27 février dans “Magaly TV La Firme”.

Magaly Medina s'est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero.  (Capture : Magaly TV La Firme)
Magaly Medina s’est moquée du discours de César Acuña à Paolo Guerrero. (Capture : Magaly TV La Firme)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT