Louane: "Petit, j'ai rêvé avant les NRJ Music Awards" (TF1)

Être en nomination cette année encore aux NRJ Music Awards dans la catégorie Artiste féminine francophone, est-ce un cadeau avant Noël? La NMA est un moment privilégié pour moi. Je n'ai manqué aucune des dix-neuf éditions. D'abord devant mon écran. Quand j'étais petite, je rêvais de faire ce métier et n'osais pas imaginer qu'un jour je serais sur cette scène. Alors maintenant que ça arrive, oui, je le prends comme un cadeau. J'apprécie l'importance et je remercie le ciel de m'avoir donné cette opportunité. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il est excitant d’arriver à Cannes, de chanter sur cette scène, de vivre ce soir.
La cérémonie fête sa vingtième édition. De quels souvenirs te souviens-tu? Avant les souvenirs, j'aime bien l'idée de retrouver les amis du commerce. C'est peut-être le plus important. Sinon, je me souviens de deux moments: mon duo avec Charlie Puth. Je n'ai jamais entendu quelqu'un d'aussi talentueux, c'était émouvant. Et un jour, je me suis retrouvé dans une voiture avec Ed Sheeran. Une réunion de seulement quelques minutes et pourtant nous n’avons jamais perdu contact depuis. Je l'aime tellement. Il m'a invité à chanter lors de ses concerts au Stade de France l'été dernier. C'était fou! Nous avons passé l'après-midi ensemble. L'Angleterre jouait un match de la Coupe du monde ce jour-là, et il a chanté, comme tous les Anglais, It's Coming Home ("La coupe rentre à la maison", ed.) Nous étions dans les vestiaires de l’équipe de France 98 et j’ai répondu "Non, non, il ne rentre pas à la maison!" En 2000, Mylène Farmer a été la première artiste francophone de l'année. Dernières nouvelles, vous … Mylène, Jenifer … Ayant mon nom à côté du sien, c’est fou! Une interview de Jérémy Parayre, à découvrir en intégralité dans le nouveau programme TV 7 jours. .

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.