Nouvelles Du Monde

Listes d’attente : tests et visites également les samedis et dimanches, tests en pharmacie

Listes d’attente : tests et visites également les samedis et dimanches, tests en pharmacie

2024-05-24 17:04:38

Une Coupe unique régionale et sous-régionale, une plateforme de suivi des horaires, la possibilité d’acheter des prestations auprès d’établissements privés et l’allongement des horaires d’ouverture des visites et examens les samedis et dimanches. La pharmacie de service démarre également avec la possibilité de faire réaliser des analyses et des tests par le pharmacien. Le plafond des dépenses pour le recrutement de médecins et d’infirmières est également assoupli et sera définitivement dépassé en 2025 (à la place des exigences standard). Telles sont quelques-unes des mesures urgentes contenues dans le projet de décret-loi du ministre Orazio Schillaci visant à réduire les listes d’attente, attendu lors du Conseil des ministres du 3 juin.

Visites et examens le week-end. Oui au recours privé

«Les visites diagnostiques et spécialisées pourront être effectuées les samedis et dimanches et les plages horaires de prestation de ces services pourront être prolongées», précise l’un des 24 articles du projet de décret sur les listes d’attente qui devrait arriver en conseil des ministres en juin. 3ème. Comme l’avait prévu le ministre de la Santé Orazio Schillaci lui-même au Festival dell’Economia, dans le cas où la visite ou l’examen ne peut être garanti à l’hôpital car en cas de surréservation, il sera possible de recourir au secteur privé pour obtenir le traitement gratuitement gratuitement (ou en payant le billet si vous n’êtes pas exonéré) : « Pour la fourniture de services ambulatoires spécialisés, les entreprises de santé locales fournissent des services de santé à leurs patients également par le biais de l’offre des entreprises hospitalières ainsi que des prestataires privés accrédités ». Les autorités sanitaires locales devant fournir “au moins 90 pour cent des services dans les délais maximaux fixés par chaque classe prioritaire”. Le décret prévoit également l’élargissement de la pharmacie dite de service prévue dans le projet de loi de simplification : les mesures prévoient la possibilité de faire réaliser de plus en plus de tests et d’analyses par le pharmacien en plus de toutes les vaccinations.

Lire aussi  DEQ pousse Darby à se conformer aux exigences en matière de traitement des eaux usées

La plateforme nationale sur les listes d’attente est née

Agenas, l’Agence régionale des services de santé, effectuera un contrôle national sur le respect des délais maximaux d’attente “pour les classes prioritaires de services réservés sous le régime institutionnel et sous le régime indépendant intra-moenia”. Et puis, pour « régir les listes d’attente », est née la « Plateforme nationale des listes d’attente visant à réaliser l’interopérabilité avec les plateformes des listes d’attente relatives à chaque région et province autonome ». Ce n’est pas tout : pour réduire les files d’attente, l’unification des agendas publics et privés est également réalisée grâce à la Coupe, comme l’explique le projet de décret lui-même : « Les prestataires publics et les prestataires hospitaliers et ambulatoires privés agréés appartiennent au Centre de Réservation Unique. (CUP) qui est unique au niveau régional ou infra-régional”. Les établissements privés qui ne participent pas à la Coupe unique perdront la possibilité de s’inscrire auprès du Service National de Santé. Le décret prévoit également l’augmentation des plafonds de dépenses pour l’usage privé.

Lire aussi  La présence du moustique Tigre en France : risques et prévention

Pénalités pour ceux qui ne se présentent pas au rendez-vous

Pour éviter le phénomène des patients “no show”, c’est-à-dire ceux qui réservent une prestation à la Cup et ne se présentent ensuite pas au rendez-vous, un système de “Recall” sera toujours activé par la Cup “pour rappeler au patient la date de la fourniture du service, pour demander la confirmation ou l’annulation des réservations, à effectuer au moins deux jours ouvrables avant la fourniture du service”. Dans le cas où le patient ne se présenterait pas au jour prévu, « sans annulation motivée, sauf cas de force majeure et d’impossibilité survenant, il pourra être tenu de verser au prestataire public ou privé agréé la participation aux frais ordinaires établie par les règles en vigueur à la date du rendez-vous, pour le service réservé et non utilisé, dans la mesure prévue pour les patients appartenant à la tranche de revenus la plus basse”. En pratique, vous devrez quand même payer le ticket le cas échéant.

Lire aussi  Avantages moins connus de la consommation d'eau de Jeera à jeun

#Listes #dattente #tests #visites #également #les #samedis #dimanches #tests #pharmacie
1716594427

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT