L’Hormadi Anglet a offert trop de cadeaux face à Cergy-Pontoise en 29e journée de Ligue Magnus

Le retour sur la glace après quinze jours de repos forcé en raison des deux matchs reportés successifs n’a pas été celui escompté pour une équipe, certes valeureuse, mais qui a affiché trop d’erreurs individuelles et de passivité défensive pour espérer lancer une nouvelle dynamique.

Si les Angloys ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras…

Le retour sur la glace après quinze jours de repos forcé en raison des deux matchs reportés successifs n’a pas été celui escompté pour une équipe, certes valeureuse, mais qui a affiché trop d’erreurs individuelles et de passivité défensive pour espérer lancer une nouvelle dynamique.

Si les Angloys ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras, revenant de 4-1 à 5-4 à deux minutes de la fin, ils ont quitté le Val-d’Oise ce mardi soir avec le plein d’amertume. Ce premier match de l’année donnait le ton d’un marathon qui verra l’Hormadi enchaîner sept matchs d’ici le 28 janvier avec notamment deux qui arrivent (Mulhouse dimanche puis Nice mardi) qui s’annoncent charnières pour rester dans la course aux play-offs. Pour espérer entrevoir cette perspective, les Basques devront clairement hausser le ton en matière de dureté défensive et d’intransigeance collective, car sont bien leurs erreurs qui ont permis aux Jokers d’aligner un 4e succès de rang dans leur Aren’Ice fétiche.

Inconstance comme fil rouge

Si Cergy-Pontoise ne réussit pas cette saison aux hommes de David Dostal, qui ont perdu une troisième fois cette saison chez le club francilien, ces derniers ont surtout donné le bâton pour se faire battre, concédant un premier éclat après 24 secondes de jeu (1-0, 1e). Timoré et en manque de répondant, Anglet a mis du temps à trouver le juste équilibre. Au moment où les visiteurs commençaient à reprendre leurs esprits, il était déjà presque trop tard puisque les Jokers contrôlaient aisément les opérations (3-0, 24’58).

S’il y a dans cette équipe des moments d’égarement répétés, il y a aussi beaucoup de cœur à l’ouvrage. C’était d’ailleurs cette solidarité et cette envie commune de redorer le blason, qui contribuaient à l’Hormadi de réduire la voilure dans une fin de match haletante.

Si les locaux pensaient avoir fait le plus dur (5-2, 51’49), Anglet lâchait les chevaux pour s’offrir des balles d’égalisation dans les derniers instants d’un duel spectaculaire (5-4, 57’50). Prenant tous les risques en faisant sortir Hardy de sa cage, Anglet tentait tout pour espérer un improbable come-back, mais les Franciliens résistaient à ces ultimes velléités.

Une défaite rageante, mais logique pour une équipe qui a alterné le bon et bien trop souvent le moins bon et un avertissement de premier plan avant des échéances encore plus capitales.

La réaction

David Dostal (entraîneur Anglet) : « On s’est mis tout seul en difficulté sur une faute stupide d’entrée de match et après on a passé notre temps à tenter de revenir au score. J’ai vu une équipe qui a multiplié les erreurs et qui a donné les buts à notre adversaire. Les joueurs ne sont pas à Anglet pour les vacances, on ne peut pas se permettre de faire des erreurs individuelles aussi stupides, c’est inacceptable. Au rayon des bonnes choses, j’ai vu une équipe qui a aussi affiché beaucoup de caractère et de courage pour tenter de ramener quelque chose, mais c’était toutefois insuffisant ».

La fiche technique :

Lieu : Pontoise (Aren’Ice)
Cergy-Pontoise : 5-4
Score des périodes :2-0, 2-1, 1-3
Arbitres : MM Rauline et Thiebault.
Spectateurs : 1200 environ
Pour Cergy-Pontoise : Rajamaki 0’24 (cul Kestila, Diffley), Petit 16’14 (cul Hordelalay, Diffley), Kearney 24’58 (cul Kestila, Dorey), 39’43 (cul Hordelalay, Diffley), Tait 51’49
Pour Anglet : Karvonen 35’00 (ass Sweeney, Ranger), 52’37 (ass Sweeney, Decock), Hrehorcak 50’34 (as Gutwald, Massy), Vasilev 57’50 (as Hrehorcak, Polodyan)

Previous

Le pouls quotidien du mercredi – Tendance de la Floride

Porsche vend plus de voitures grâce à la demande des États-Unis et de la Chine | conduire

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.