Nouvelles Du Monde

Les Sénateurs face à une situation critique: l’entraîneur sur le départ et des choix à faire

Les Sénateurs face à une situation critique: l’entraîneur sur le départ et des choix à faire

Avez-vous regardé le match entre les Panthers et les Sénateurs, lundi soir? Les deux équipes se sont tapé dessus, écopant d’un total de 167 minutes de pénalité, incluant 10 inconduites de match simultanées. Mais ce n’est pas le jeu viril qui a retenu le plus l’attention des partisans des Sénateurs réunis au Centre Canadian Tire.

On aurait dit un copier-coller de la dernière rencontre du Canadien, samedi dernier, à Los Angeles, face aux Kings. Les Sénateurs ne faisaient pas le poids.

Après la défaite des siens, l’entraîneur D.J. Smith a tenu des propos qui n’avaient rien de rassurant.

«Nous n’étions pas prêts, nous n’avons pas fourni les efforts nécessaires, a-t-il dit.

«J’assume le blâme. Je dois envoyer la bonne formation pour commencer le match. On a parlé de la façon dont les Panthers entreprendraient la rencontre. On savait qu’ils seraient d’attaque. Ils avaient perdu leurs deux derniers matchs.

«On n’a aucune excuse.»

Lire aussi  Les ours polaires battent les grizzlis, Bremerhaven mène le classement

Ça ressemble à un entraîneur qui se sent sur le bûcher.

La patience a ses limites

Les fans des Sens en ont marre de voir leur équipe faire du surplace. L’an dernier, l’ancien directeur général Pierre Dorion avait prédit que l’équipe prendrait part aux séries éliminatoires. Celle-ci a fait un bond de 13 points au classement, mais elle a néanmoins raté l’objectif désiré.

Dorion avait peut-être vu trop grand.

Avec l’arrivée d’un nouveau propriétaire, la présente saison devait être la bonne. La campagne a beau être encore jeune, les Sénateurs croulent au dernier rang de l’Association de l’Est avec une fiche de huit victoires contre neuf défaites pour 16 points.

Les Sénateurs sont avec les Capitals de Washington l’équipe ayant disputé le moins de matchs (17) dans leur association, mais la bande d’Alex Ovechkin totalise tout de même 22 points.

Michael Andlauer ne patientera pas encore bien longtemps. Après avoir remplacé Dorion par Steve Staios, il s’apprête à donner le feu vert à son président des opérations hockey et directeur général par intérim pour procéder à un changement derrière le banc.

Lire aussi  Mater Dei prouve son numéro 1 dans l'État avec la déroute de Serra

Roy? Groulx? Hartley ou qui d’autre?

D.J. Smith deviendra vraisemblablement le troisième entraîneur-chef à perdre son poste dans la Ligue nationale cette saison.

Qui pourrait être appelé à prendre la relève?

On dit qu’Andlauer tient Patrick Roy en haute estime. Mais ça ne signifie pas pour autant que l’ancien patron des Remparts se retrouvera à Ottawa.

L’organisation pourrait demander au Lightning de Tampa Bay l’autorisation de parler à Benoît Groulx, l’ancien entraîneur des Olympiques de Gatineau, qui a été remplacé cette saison par Joël Bouchard à la barre du Crunch de Syracuse, club-école du Lightnng dans la Ligue américaine de hockey.

Pourrait-elle tendre une perche du côté de Claude Julien?

Pourrait-elle tenter de sortir Bob Hartley de sa retraite?

Staios pourrait avoir quelqu’un d’autre sur sa liste.

Pourrait-il opter pour un entraîneur de la jeune génération?

Les paris sont ouverts.

dans un article qui peut avoir un bon classement dans google
#Ça #fin #pour #D.J #Smith #Ottawa
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Le nouveau Xiaomi 14 Pro peut le faire

Le nouveau Xiaomi 14 Pro peut le faire

2024-02-25 19:00:00 Xiaomi fait du Mobile World Congress (MWC) son propre festival en 2024. Comme l’année dernière, les Chinois l’ouvrent officieusement dimanche, un jour avant

ADVERTISEMENT