Nouvelles Du Monde

Les réformes gouvernementales liées au Plan de relance sont “décevantes”, de “mauvaise qualité juridique” et “mal planifiées”

Les réformes gouvernementales liées au Plan de relance sont “décevantes”, de “mauvaise qualité juridique” et “mal planifiées”

2023-06-05 19:49:51

Des réformes “décevantes”, approuvées avec des procédures urgentes qui “ont eu un impact négatif sur leur qualité”, “mal planifiées” et “vides de contenu”. Il s’agit d’un rapport dévastateur présenté par la Fundación de Estudios de Economía Aplicada (Fedea) sur les réformes liées au plan de relance dont les règles de traitement pointent « dans le sens contraire à ce qui serait souhaitable » ou « échouent dans le déploiement des mesures nécessaires ”.

Le prestigieux “think tank” ne sort pas une marionnette avec une tête dans le dernier numéro de son Bulletin, dont le sujet principal est l’analyse de ces réformes sous le titre “Suivi des réformes du plan de relance”, signé par Ángel de la Fuente. Il y prévient qu’au cours des deux dernières années et demie, de nombreuses réglementations légales ont été approuvées, qui ont été traitées à la hâte pour tenter de respecter le calendrier prévu -sauf dans le cas de la deuxième partie de la réforme des retraites-, ce qui a causé “une utilisation excessive des procédures d’urgence qui a pu avoir un impact négatif sur leur qualité”.

Et De la Fuente pointe dans deux directions, correspondant aux règles « les plus paradigmatiques et inquiétantes », car elles ont conclu comme des réformes nées infructueuses et « mal planifiées » : la réforme des retraites et la loi Logement. Concernant le premier, il souligne qu’il a eu “l’effet inverse” de ce qui était attendu et n’a pas atteint l’un de ses principaux objectifs, puisque “la pérennité financière du système n’est pas garantie” en introduisant diverses dispositions qui exerceront “une forte pression à la hausse sur les dépenses sans les accompagner de mesures compensatoires adéquates”. Et il concentre sa critique sur la clause de sauvegarde du Mécanisme d’équité intergénérationnelle (MEI), qui obligera “le plus tôt possible à augmenter les cotisations sociales”, pour lesquelles l’effet prévisible de la réforme sera « une forte augmentation du déficit de base du système de retraite au cours des prochaines décennies dont le financement absorbera une grande partie des recettes fiscales de l’État », ce qui laissera « peu de place à d’autres priorités de dépenses et d’investissements ».

Lire aussi  AstraZeneca apporte des médicaments contre les maladies rares aux patients en Chine

En l’absence de mesures correctives, le déficit du système de retraite serait de 4,4 points de PIB en 2022-50 et atteindrait 6,3 points en 2050Dès lors, cet écart absorberait près de 40 % des recettes fiscales nettes de l’État (hors participation des Collectivités Territoriales), et dépasserait 50 % en 2050. Avec ces chiffres, la dépense moyenne de retraites d’ici 2050 il dépasser 15 % du PIB et que les revenus supplémentaires au cours de la même période ne dépasseraient pas 1 %, ce qui entraînerait l’activation immédiate du MEI, exigeant une augmentation des taux de cotisation comprise entre 3 et 4 points. L’ajustement laisserait le système public de retraite avec un déficit de base encore très important, 3,2 % du PIB entre 2022 et 2050 et environ 5 % en 2050.

Se référant à Droit du logementsouligne qu’il a cherché à atténuer le problème de pénurie d’offre sur le marché immobilier, mais que la conséquence sera l’inverse puisque “cela contribuera sûrement à aggraver le problème” car “réduit la rentabilité et augmente le risque de cette activité.”

Lire aussi  Ikea veut que Vlaams Belang cesse d'utiliser la marque et le style maison | Intérieur

L’étude passe également en revue deux autres réglementations en préparation qui illustrent bien les limites d’une bonne partie de la récente série de réformes : Droit de la fonction publique et droit de la famille. Concernant la norme des fonctionnaires, le texte reconnaît que a développé “quelques innovations” déjà ébauchées dans le Statut Fondamental de la Fonction Publiquequi pourrait « contribuer à améliorer l’efficacité et l’efficience de l’administration publique » par la « professionnalisation de ses cadres et l’amélioration des outils mis à leur disposition » pour « favoriser la bonne performance du personnel » et « déployer les ressources disponibles en fonction des besoins du service .

Cependant, la norme n’a pas répondu aux attentes et a été corrompue au même rythme que les changements introduits dans le texte original du projet, en déformant “le rôle des nouvelles évaluations de performance”, qui a soulevé les hautes sphères de l’Administration après avoir dénoncé que le Gouvernement a ouvert la porte aux nominations à la main et aux promotions sans mérite. Parallèlement, ils critiquent également l’introduction « d’éléments rigides qui auront des effets contraires à ceux prétendument recherchés », comme le obligation de s’entendre au préalable avec les syndicats sur les questions clés pour le bon fonctionnement des administrations. A cela s’ajoute

Lire aussi  Pénurie de travailleurs qualifiés au Tessin - Le Tessin est particulièrement touché par le manque de travailleurs qualifiés - malgré les navetteurs - Actualités

Selon le Droit de la famille, la Fedea assure que le bilan est « plus positif » après avoir introduit une « actualisation bienvenue du concept de famille pour l’adapter à l’évolution de la réalité sociale » et, en cohérence, « étend certaines aides auparavant réservées aux familles nombreuses ou aux couples mariés à de nouveaux bénéficiaires”. Mais il voit aussi des aspects négatifs à allonger “inutilement” avec “un catalogue volontaire de bonnes intentions qui, dans de nombreux cas, ils manquent de contenu ou sont redondants parce qu’il s’agit de droits déjà garantis dans d’autres réglementations en vigueur”. En ce sens, le texte souligne que la réglementation se limite “dans de nombreux cas à identifier une série de situations familiales considérées comme méritant un soutien particulier et à inciter les administrations publiques à établir les mesures pertinentes selon les besoins de chaque type de famille ».



#Les #réformes #gouvernementales #liées #Plan #relance #sont #décevantes #mauvaise #qualité #juridique #mal #planifiées
1686000817

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT