Nouvelles Du Monde

Les pratiques controversées de Mike Babcock remises en question à Columbus

Les pratiques controversées de Mike Babcock remises en question à Columbus

Les pratiques de Mike Babcock sont déjà remises en question à Columbus.

L’Association des joueurs de la LNH enquêterait après des allégations voulant que le nouvel entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus aurait exploré les photos dans les téléphones cellulaires de certains de ses joueurs.

Les rumeurs au sujet de Babcock ont été rapportées par le populaire balado Spittin’Chiclets, animé par les anciens joueurs de la LNH Paul Bissonnette et Ryan Whitney.

Bissonnette a cité un joueur sous le couvert de l’anonymat en affirmant que Babcock aurait convoqué le capitaine Boone Jenner dans son bureau pour lui demander de connecter son téléphone à un écran dans le but d’explorer ses photos. Le nouvel entraîneur-chef aurait répété l’exercice avec plusieurs joueurs de son équipe pour « déterminer quel type de personne ils étaient ».

Quelques heures plus tard, les Blue Jackets ont réagi par l’entremise de Babcock et de Jenner.

Lire aussi  Ligue des champions : le conte de fées des îles Féroé ne s'achève qu'en prolongation

Babcock a avoué avoir demandé à ses joueurs de partager des images de leur famille dans le but de mieux les connaître. Il affirme que Spittin’Chiclets a dépeint « une représentation grossièrement erronée de ces réunions ».

« Ces réunions ont été très importantes et bénéfiques, non seulement pour moi, mais aussi pour nos joueurs et notre personnel, et les dépeindre de la sorte est irresponsable et complètement inexact », a ajouté Babcock par voie de communiqué.

Jenner a également démenti les rumeurs avancées par Bissonnette.

« Lorsque j’ai rencontré Babs, il m’a posé des questions sur ma famille et mon lieu d’origine, sur mon prochain mariage et sur d’autres sujets liés au hockey, a écrit Jenner. Il m’a ensuite demandé si j’avais des photos de ma famille et j’ai été ravie de lui en montrer. Il m’a montré des photos de sa famille. »

« J’ai trouvé que c’était une bonne première rencontre et une bonne façon de commencer à construire une relation. Il est vraiment décevant que cette affaire ait pris des proportions démesurées. »

Lire aussi  2e Bundesliga : Hanovre 96 veut dépasser Greuther Fürth dans le duel de poursuite

Bissonnette n’a pas tardé à répliquer à la publication des Jackets sur X (anciennement Twitter) : « Dites à Babs d’arrêter ses conneries. C’est assez de mettre les gars sur la sellette dans la salle des entraîneurs en leur demandant de brancher leur téléphone pour les cuisiner. Des tonnes de joueurs me l’ont confirmé. Il faut être un peu plus intelligent, Babs. Mets-toi ta déclaration dans le c**. »

Le journaliste affecté à la couverture de l’équipe pour L’AthlétismeAaron Portzline, a confirmé que l’Association des joueurs de la LNH chercherait à obtenir des réponses dans ce dossier.

Plusieurs joueurs ont déploré certains agissements de Babcock au cours de son passage dans la LNH, tant avec les Red Wings de Detroit qu’avec les Maple Leafs de Toronto. D’ailleurs, plusieurs observateurs pensaient bien que les jours de Babcock dans la LNH étaient terminés quand il s’est fait montrer la porte de Toronto en novembre 2019.

Lire aussi  Hawkins domine le groupe deux – World Snooker

dans un article qui peut avoir un bon classement dans Google
#LNH #Mike #Babcock #dément #quil #demandé #ses #joueurs #dinspecter #leur #cellulaire
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT