Nouvelles Du Monde

Les États du Mouvement des non-alignés font pression pour le multilatéralisme alors que le sommet s’ouvre en Ouganda-Xinhua

Les délégués assistent à la cérémonie d’ouverture du 19e Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Mouvement des pays non alignés (MNA) à Kampala, en Ouganda, le 19 janvier 2024. (Photo de Hajarah Nalwadda/Xinhua)

Le 19e Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Mouvement des pays non alignés (NAM) s’est ouvert vendredi à Kampala, la capitale de l’Ouganda, avec un appel des dirigeants aux États membres à se concentrer sur l’unité alors que le monde est aux prises avec la poussée continue en faveur de l’unilatéralisme. .

KAMPALA, 20 janvier (Xinhua) — Le 19e Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Mouvement des pays non alignés (MNA) s’est ouvert vendredi à KAMPALA avec un appel des dirigeants aux États membres à se concentrer sur l’unité alors que le monde est aux prises avec la persistance du conflit. pousser à l’unilatéralisme.

L’Ouganda a officiellement succédé à l’Azerbaïdjan à la présidence du MNA lors de la cérémonie d’ouverture.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov, qui a ouvert le sommet au nom du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et du président sortant du Mouvement des pays non alignés, a déclaré que la réunion avait lieu à un moment où le système international est confronté à de nombreux défis. Il a appelé à une unité continue entre les pays membres pour relever ces défis. L’Azerbaïdjan a assumé la présidence du MNA en 2019.

Lire aussi  Les islamistes souhaitent un « joyeux Noël » aux chrétiens

Yoweri Museveni, président ougandais et nouveau président du NAM, a déclaré que le NAM n’accepterait pas la pression continue en faveur de l’unilatéralisme et la dictée du Nord développé sur ce que les États indépendants doivent faire. Il a déclaré que les nations ne devraient pas être manipulées, sermonnées ou menacées.

“Notre position est que le monde devrait se concentrer sur les problèmes humains communs : la prospérité grâce au commerce, le progrès de la science et de la technologie pour résoudre les problèmes humains, l’environnement, la criminalité et le terrorisme. L’avenir est radieux si nous agissons correctement.” il a dit.

Museveni a déclaré que la force du MNA devrait être utilisée pour exercer une influence considérable, en particulier à l’ONU, pour un processus de transformation efficace en faveur d’un avenir commun meilleur.

“Dans les négociations sur le Pacte du futur, document final du prochain Sommet des Nations Unies sur le futur qui se tiendra à New York en septembre 2024, nous devons définir clairement les priorités qui favorisent les pays en développement en maintenant l’unité, la solidarité et la coordination collective. entre nos États membres”, a-t-il déclaré.

Lire aussi  Maple Leafs de Toronto vs Canadiens de Montréal

Yoweri Museveni, président ougandais et nouveau président du Mouvement des pays non alignés (NAM), s’adresse à la cérémonie d’ouverture du 19e Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Mouvement des pays non alignés à Kampala, en Ouganda, le 19 janvier 2024. (Photo de Hajarah Nalwadda/Xinhua)

Salvador Valdes Mesa, vice-président de Cuba, a déclaré que le Mouvement non aligné devrait continuer à rester uni malgré la pression extérieure accrue visant à affaiblir le Mouvement. Il a déclaré que le système mondial est profondément injuste, exclusif et discriminatoire à l’égard des peuples du Sud.

“Notre diversité distinctive est notre force. Elle nous permet de trouver un consensus parmi différentes lacunes, sur la base des principes et des valeurs que nous partageons”, a-t-il souligné.

Mesa a souligné que le Mouvement non aligné a défendu de nombreuses causes justes dans le monde, notamment la lutte contre le colonialisme, le néocolonialisme, le fascisme, le racisme et l’apartheid. Il s’est également opposé aux guerres et à l’imposition de sanctions injustes et de mesures coercitives unilatérales contre certains de ses membres.

Dennis Francis, président de la 78e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, a déclaré que les conflits en cours au Moyen-Orient sapent le système multilatéral de résolution des conflits. L’ONU a constamment appelé à un cessez-le-feu dans la crise à Gaza, mais les combats se sont poursuivis, entraînant des pertes de vies humaines et des déplacements humains.

Lire aussi  Médias : "Nouveau gouvernement technique de l'ANP". Puis le déni : « Pas maintenant. » Le Hamas hésite à conclure un éventuel accord de trêve

“Je suis profondément préoccupé et consterné par la calamité actuelle dans la bande de Gaza. J’appelle ce mouvement à exercer son influence pour mettre un terme au carnage auquel nous assistons”, a déclaré François.

Près de 30 chefs d’État et de gouvernement participent à ce sommet de deux jours, selon le ministère ougandais des Affaires étrangères. Le sommet, organisé sous le thème “Approfondir la coopération pour une richesse mondiale partagée”, a été précédé par la réunion ministérielle et la réunion des hauts responsables.

Depuis sa création en 1961, le MNA est guidé par les principes de Bandung, qui incluent le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de toutes les nations, la reconnaissance de l’égalité de toutes les races et nations, grandes et petites, et l’abstention de toute intervention ou ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. ■

2024-01-20 13:04:16
1705748848


#Les #États #Mouvement #des #nonalignés #font #pression #pour #multilatéralisme #alors #sommet #souvre #OugandaXinhua

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT