Les contacts avec l’Iran en matière de devises sont de nouveau au plus bas

(MENAFN) Il y a un bourdonnement flagrant sur la place Ferdowsi, l’une des intersections surpeuplées de la capitale iranienne et le centre du marché des changes, de nos jours, pourtant, pas beaucoup de visages joyeux peuvent être vus.

Rial, la monnaie iranienne persiste à égarer sa valeur par rapport au dollar américain, enregistrant chaque jour un creux record, la collision du Coronavirus est clairement visible sur le marché financier.

Le dimanche 5 juillet, le rial s’échangeait à 217 000 (achat) et 218 000 (vente) sur le marché privé, ponctuant de nombreux bureaux de change pour baisser leurs volets.

Le rial a continué de glisser au cours des deux dernières semaines, tombant de 171 000 à 217 000, la chute en flèche de sa valeur intervient alors que le pays lutte contre la nouvelle vague de pandémie.

MENAFN0607202000450000ID1100438523

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.