Nouvelles Du Monde

Le refuge pour demandeurs d’asile dans l’hôtel pourrait ouvrir normalement, a déclaré la municipalité juste avant le procès

Le refuge pour demandeurs d’asile dans l’hôtel pourrait ouvrir normalement, a déclaré la municipalité juste avant le procès

Le refuge pour demandeurs d’asile de l’hôtel Van der Valk à Uden ouvrira ses portes le 11 décembre. La commune de Maashorst a pris les dernières mesures pour que cela soit possible. La maire par intérim Rianne Donders l’a annoncé jeudi matin. Elle le fait le jour où les résidents de l’hôtel vont au tribunal parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les projets. “C’est vraiment scandaleux”, déclare l’avocat Danny Snijders.

La municipalité a désormais pris la décision de tolérer. Cela signifie que l’hôtel n’est pas autorisé à servir d’abri selon le plan de zonage, mais la municipalité le permet. Elle le fait parce qu’il faut du temps pour transformer le bâtiment d’hôtel en refuge. Avec cette décision de tolérance, le refuge pourra ouvrir en décembre alors que la procédure est toujours en cours.

L’objectif est que 300 demandeurs d’asile soient hébergés dans cet hôtel situé à la périphérie d’Uden pour une durée maximale de trois ans. « Ce sera un changement temporaire de destination », souligne le maire suppléant. « De nombreux habitants d’Uden craignent que l’endroit reste un refuge pour demandeurs d’asile. Mais nous avons stipulé que cela ne devrait pas durer plus de trois ans. Après cela, il redeviendra un hôtel.

Lire aussi  Le deuxième départ en cure de désintox de Jake Odorizzi

Procès
32 résidents de l’hôtel Van der Valk ont ​​saisi le tribunal parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les projets. “Ils ne sont pas contre l’accueil des demandeurs d’asile”, souligne l’avocat Danny Snijders. Selon les riverains, la municipalité a fait un véritable gâchis administratif. Et ils disent qu’il n’y a aucune décision susceptible de faire l’objet d’un appel.

Maintenant, ces décisions ont été prises. “Le fait que la municipalité présente cela quelques heures avant le procès est vraiment scandaleux”, déclare l’avocat Danny Snijders. Il assiste les 32 riverains. Ils exigent donc que le juge dispose d’au moins 6 semaines pour s’opposer. Et qu’aucun demandeur d’asile ne sera hébergé à l’hôtel pendant cette période d’objection.

La maire par intérim, Rianne Donders, n’est pas préoccupée par le procès. “Je suis convaincu que nous avons été prudents. C’est au juge cet après-midi d’évaluer cela.”

Une soirée d’accueil sera organisée au centre pour demandeurs d’asile le 6 décembre pour les résidents locaux. Les 7 et 9 décembre, tout le monde pourra visiter l’hôtel.

2023-11-30 12:56:34
1701345989


#refuge #pour #demandeurs #dasile #dans #lhôtel #pourrait #ouvrir #normalement #déclaré #municipalité #juste #avant #procès

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT