Nouvelles Du Monde

Le rédacteur en chef du Brabants Dagblad démissionne : “Pas assez de soutien”

Le rédacteur en chef du Brabants Dagblad démissionne : “Pas assez de soutien”

Carin Smolders quitte son poste de rédactrice en chef du Brabants Dagblad. Elle a décidé de démissionner de son poste car elle ne bénéficie pas du soutien suffisant de la rédaction pour tracer une nouvelle voie, rapporte DPG Media.

Récemment, le Brabant Dagblad a connu des troubles en raison de changements, selon l’éditeur. L’annonce d’une réunion plénière de rédaction et l’annonce selon laquelle une partie de la rédaction souhaitait perdre confiance dans le rédacteur en chef ont incité Smolders à se retirer.

Smolders : « Des changements sont absolument nécessaires pour un avenir sain du Brabant Dagblad. Malheureusement, je dois conclure que je ne bénéficie pas d’un soutien suffisant de la part de la rédaction pour réellement mettre en œuvre les changements souhaités.”

Culture de la peur
La semaine dernière, l’Omroep Brabant avait déjà signalé que la position de Smolders vacillait. Le style de gestion de Smolders a été décrit comme « humiliant ». Elle serait trop soucieuse des détails et peu ouverte aux autres opinions. Le résultat : une « atmosphère malsaine et dangereuse » sur le lieu de travail. Le mot « culture de la peur » est régulièrement évoqué dans les conversations avec les salariés.

Lire aussi  J'étais convaincu que Sashko était vivant

Un exemple est donné d’un éditeur à qui Smolders s’adresse à voix haute en présence de collègues lors d’une réunion. “Tu devrais être plus humble, ton histoire était mauvaise”, disait-on. Plusieurs sources évoquent l’histoire d’un manager qui s’est vu soudainement attribuer un poste inférieur après avoir indirectement critiqué les actions de Smolders auprès d’un collègue.

Courte carrière
Smolders n’a travaillé au journal que dix mois. Dans un e-mail interne adressé à la rédaction du journal, propriété d’Omroep Brabant, elle écrit : « En tant que rédactrice en chef, je suis critique et franche, mais toujours en gardant un œil sur le côté humain. Certaines personnes se sentent vues par cela. , d’autres pensent qu’ils auraient pu regarder.”

Elle s’en prend aux employés qui se sont rendus à Omroep Brabant pour raconter leur histoire. “Je trouve cela incompréhensible et trompeur. Cela sape délibérément le soutien dont je suis capable de continuer en tant que rédacteur en chef.”

Lire aussi  Le directeur du KRO-NCRV veut qu'Ongehoord Nederland sorte immédiatement du système de diffusion Médias

Selon Smolders, elle ne souhaite pas que les employés du journal se fassent face, ce qui, selon elle, se produirait lors de la réunion éditoriale prévue. “C’est pourquoi je prends du recul et démissionne de mon poste de rédacteur en chef du Brabants Dagblad.”

« Le bien-être des éditeurs passe avant tout »
Allard Besse, directeur de l’ADR Nieuwsmedia (le groupe auquel appartient le Brabants Dagblad), a déclaré mercredi après-midi dans un communiqué : “Carin montre qu’elle accorde la priorité au bien-être de la rédaction et du Brabants Dagblad. Nous avons examiné dans ” Diverses raisons pour lesquelles la collaboration Le processus éditorial a été difficile. Malheureusement, les actions d’amélioration n’ont pas encore donné les résultats escomptés. Il est clair que nous devons continuer à travailler sur une culture plus ouverte dans laquelle chacun se sent vu et valorisé. “

Depuis la nomination de la nouvelle rédactrice en chef Carin Smolders, il y a eu des troubles au sein de la rédaction.

Lire aussi  'Voulez-vous mourir aujourd'hui?' demande un suspect d'enlèvement et d'agression à l'aéroport de Phoenix

2024-02-21 19:24:08
1708536861


#rédacteur #chef #Brabants #Dagblad #démissionne #Pas #assez #soutien

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT