Nouvelles Du Monde

Le procès pour corruption de Netanyahu se poursuit, voici son sort

Le procès pour corruption de Netanyahu se poursuit, voici son sort


International

lucCNBC Indonésie

Nouvelles

Mardi 12/05/2023 05:14 IWST



Jakarta, CNBC Indonésie – Le procès pour corruption contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a repris lundi (12/04/2023) après une interruption de deux mois après la déclaration de l’état d’urgence en raison de l’attaque du Hamas le 7 octobre.

Signalé CNN Internationalle ministre israélien de la Justice, Yaris Levin, a levé l’état d’urgence à compter du 1er décembre.

Le procès pour corruption de Netanyahu a débuté en janvier 2020, présentant Netanyahu au tribunal comme accusé. Il est jugé pour fraude, abus de confiance et corruption, ce que Netanyahu nie.


Dans l’affaire 1000, il a été accusé de fraude et d’abus de confiance en lien avec des allégations selon lesquelles il aurait accepté des cadeaux tels que des cigares et du champagne d’hommes d’affaires étrangers.

Lire aussi  Gardaí assiste la police espagnole locale alors qu'elle enquête sur le meurtre d'une mère de deux enfants irlandaise à Salou

Dans l’affaire de 2000, il a également été accusé de fraude et d’abus de confiance et accusé d’avoir recherché une couverture favorable dans l’un des principaux journaux israéliens en échange de la limitation de la diffusion de l’un des principaux journaux rivaux du journal.

Dans l’affaire la plus grave, l’affaire 4000, il a été accusé de corruption, de fraude et d’abus de confiance pour avoir prétendument fourni des avantages réglementaires d’une valeur de plus de 250 millions de dollars à l’époque à son ami Shaul Elovitch, qui était l’actionnaire majoritaire de la société de télécommunications Bezeq.

En échange, ont déclaré les procureurs, Elovitch a assuré une couverture positive du Premier ministre sur son site d’information en ligne appelé Walla ! Nouvelles. Elovitch a nié les allégations.

Le ministre israélien de la Coopération régionale, David Amsalem, a critiqué la reprise des procès en temps de guerre.

“La guerre ? Un ministre au ministère de la Justice.

Netanyahu a qualifié l’acte d’accusation de « piqûre » et de tentative de l’élite libérale et des médias israéliens de l’évincer, lui et son bloc de droite. Selon la loi israélienne, il n’est pas tenu de démissionner de son poste à moins qu’il ne soit reconnu coupable et que la peine soit maintenue pendant la procédure d’appel.

Lire aussi  Le présentateur de SWR est surpris après les messages anti-israéliens...

Plus tôt cette année, son gouvernement a adopté une loi qui prive les tribunaux du pays de leur pouvoir de déclarer un Premier ministre inapte à exercer ses fonctions. Les critiques affirment que la loi a été adoptée dans l’intérêt de Netanyahu au milieu d’un procès pour corruption en cours et ont déposé des objections contre la loi devant la Cour suprême du pays.




(luc/luc)


2023-12-05 01:14:26
1701735013


#procès #pour #corruption #Netanyahu #poursuit #voici #son #sort

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT