Nouvelles Du Monde

Le président Lula da Silva promeut la réforme agraire au Brésil par décret

Le président Lula da Silva promeut la réforme agraire au Brésil par décret

2024-04-23 06:20:07

Brasilia. Le président progressiste brésilien Luiz Inácio Lula da Silva souhaite fournir des terres à 295 000 familles brésiliennes d’ici 2026. À cette fin, il a signé un décret créant le programme Terra de Gente (Terre du Peuple). Dans le cadre de ce programme, le gouvernement investira cette année 520 millions de réaux (environ 94 000 euros) dans l’achat de terrains, ce qui bénéficiera à 73 000 familles.

Les responsables de la mise en œuvre du programme sont le ministre du Développement agricole, Paulo Texeira, et le directeur de l’Institut pour la réforme agraire (Incra), César Aldrighi.

Lula considère l’offre de distribution de terres improductives comme une « solution pacifique » pour empêcher les occupations de terres. L’une des nouvelles stratégies de réforme agraire repose sur l’idée selon laquelle les municipalités et les États ayant des dettes envers le gouvernement fédéral peuvent les rembourser en renonçant à leurs terres et à leurs biens immobiliers. Les fermes où étaient pratiqués l’exploitation et le travail illégal d’esclaves peuvent être expropriées.

Lire aussi  onze de départ de la Colombie contre le Brésil sous 23 dans le tournoi pré-olympique 2024 | Sélection colombienne

Le plan prévoit que sur les 295 000 familles ciblées par Terra da Gente, 74 000 familles recevront des terres incultes pour l’agriculture à petite échelle. Les 221 000 familles restantes doivent se voir officiellement attribuer les terres qu’elles occupent déjà. En outre, 7 000 autres familles devraient obtenir un accès légal à la terre en tant que petits agriculteurs grâce au Programme national de crédit.

Avec cette annonce, Lula tente d’éviter les conflits entre l’agro-industrie et le mouvement des sans-terre. Avril, connu sous le nom d’« Avril rouge », est traditionnellement un mois de commémoration militante. Avec l’occupation des terres, les sans-terre brésiliens commémorent le massacre de 1996, lorsque 21 ouvriers agricoles proches du mouvement sans-terre MST ont été tués par la police militaire à Eldorado dos Carajás. Pour ce mois d’avril le MST compte 50 métiers annoncé. Il en mène actuellement 26 dans 18 États, dont Ceará, Goiás, Pará, Rio de Janeiro et Brasilia.

Lire aussi  Le directeur des services secrets James Murray prend sa retraite pour rejoindre Snapchat en tant que chef de la sécurité : rapport

Le président Lula est également soutenu par le mouvement des sans-terre accuséil est au pouvoir depuis un an et quatre mois et pendant ce temps il n’a pas encore reçu de représentant du MST, qui réclame une réforme agraire radicale.

Pendant ce temps, l’occupation d’une partie de la ferme de canne à sucre Globo, qui s’étend sur 850 hectares, dans l’État de São Paulo, près de Bauru, par 300 familles sans terre fait la une des journaux. Ces familles campent dans la région depuis des années. La devise du MST 2024 est : « Des métiers pour nourrir le Brésil ». Le MST appelle également de toute urgence à réduire la bureaucratie pour les petits agriculteurs lorsqu’ils demandent des prêts agricoles.



#président #Lula #Silva #promeut #réforme #agraire #Brésil #par #décret
1713926481

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT