Nouvelles Du Monde

Le nouveau chef d’état-major de l’armée doit maintenir l’intégrité de la nation (VP Amin)

Le nouveau chef d’état-major de l’armée doit maintenir l’intégrité de la nation (VP Amin)

Le poste de chef d’état-major de l’armée est l’un des plus importants au sein de tout gouvernement. En effet, cette personne est responsable de la coordination et de la gestion de l’ensemble des opérations militaires, de la sécurité nationale et de la défense de la nation. Avec la nomination du nouveau chef d’état-major de l’armée, VP Amin, il est crucial de maintenir l’intégrité et la sécurité de la nation face aux défis actuels.

Kuching, Malaisie (ANTARA) – Le nouveau chef d’état-major de l’armée, le général Maruli Simanjuntak, a le devoir de maintenir la stabilité et l’intégrité de la nation, en particulier avant les élections générales de 2024, selon le vice-président Ma’ruf Amin.

“Le chef d’état-major de l’armée doit maintenir la stabilité et l’intégrité. Ne laissez pas les élections être perturbées”, a déclaré Amin à l’ANTARA mercredi.

Le vice-président a souligné que la tâche de Simanjuntak est de maintenir la stabilité du pays et d’aider à maintenir la sécurité et l’ordre intérieurs, afin que les élections de 2024 puissent se dérouler de manière pacifique.

Lire aussi  Une rentrée saine avec 'Tambour sans encombrement'

Amin a déclaré que Simanjuntak doit garantir la neutralité de l’armée afin de maintenir la stabilité.

Il a noté que s’il était indiqué que les soldats de l’armée indonésienne (TNI) ne sont pas neutres lors des élections, cela pourrait perturber la situation nationale.

“Une fois de plus, je demande que la neutralité et la sécurité soient maintenues. Si elles ne le sont pas, cela peut perturber la situation”, a-t-il déclaré.

Mercredi après-midi, le président Joko Widodo a nommé Simanjuntak chef d’état-major de l’armée indonésienne, sur la base du décret présidentiel n° 103/TNI de 2023.

Simanjuntak était auparavant commandant de la réserve stratégique de l’armée.

Avec sa promotion, son grade dans l’armée est également passé de lieutenant général à général du TNI, sur la base du décret présidentiel n° 104/TNI de 2023 concernant la promotion des officiers de haut rang du TNI.

Certains observateurs militaires avaient prévu la nomination de Simanjuntak comme successeur d’Agus Subiyanto, même si 15 officiers trois étoiles de l’armée ont eu l’opportunité de devenir chef de l’armée.

Lire aussi  Un chauffeur d'Uber accusé d'avoir agressé sexuellement une passagère

L’observateur militaire Alman Helvas Ali a estimé que Simanjuntak était un candidat sérieux, car il avait servi comme commandant du groupe A de la Force de sécurité présidentielle (Paspampres) qui garde le président.

Actualité connexe : Un criminel armé en Papouasie centrale tué dans une fusillade avec l’armée : officier
Actualité connexe : Les corps de quatre soldats tombés au combat renvoyés chez eux pour être enterrés : TNI

Traduit par : Rangga, Indra, Kenzu
Editeur : Rahmad Nasution
COPYRIGHT © ANTARA 2023

#nouveau #chef #détatmajor #larmée #doit #maintenir #lintégrité #nation #Amin

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

– – РуÑ

– – РуÑ

21 февруари 2024 14:18 2441 7 “Ð ÑƒÑ ÐºÐ¸Ñ Ñ‚ военен блогър ндрей Морозов, Ñ Ð¿Ñ Ð µÐ²Ð´Ð¾Ð½Ð¸Ð¼ ќурз, Ñ Ðµ Ñ Ð°Ð¼Ð¾ÑƒÐ±Ð¸ нР°

ADVERTISEMENT