Nouvelles Du Monde

Le Maroc fait face à une demande croissante de blé tendre pour la campagne 2023/24

Le Maroc fait face à une demande croissante de blé tendre pour la campagne 2023/24

Suite à la sécheresse qui a touché la production locale de blé tendre au Maroc cet été, le pays est confronté à un besoin croissant d’importations pour la campagne 2023/24. Selon les estimations du CIC, la demande devrait atteindre 5,40 millions de tonnes (Mt), contre 4,80 Mt pour la campagne précédente 2022/23. L’USDA estime même que les importations de blé tendre pourraient atteindre 7 millions de quintaux !

En raison de la croissance anticipée de la consommation humaine, la consommation marocaine de blé tendre devrait augmenter de 7,82 Mt à 8,17 Mt entre les deux campagnes.

Le début de la campagne 2023/24 est marqué par une forte demande dans le pays. Malgré une amélioration de la production par rapport à l’année précédente, les besoins du Maroc ne sont toujours pas satisfaits.

Malgré une production de blé tendre estimée à 2,82 Mt pour la campagne 2023/24 (contre 1,89 Mt en 2022/23), le Maroc est contraint d’augmenter ses importations pour répondre à ses besoins croissants. Les chiffres indiquent des importations attendues à 5,40 Mt pour cette campagne.

Lire aussi  Reese Witherspoon et son mari Jim Toth divorcent après 12 ans de mariage

De plus, les importations de blé dur au Maroc devraient également augmenter. Cette tendance à la hausse des importations est confirmée par l’office marocain interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL), qui a annoncé la mise en place de subventions gouvernementales pour l’importation de 2 Mt de blé tendre d’ici fin décembre.

Source : terre-net.fr

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT