Nouvelles Du Monde

Le département du Trésor demande au Congrès davantage d’autorité pour lutter contre les acteurs illégaux dans le domaine des actifs numériques. Version abrégée : le ministère des Finances appelle à davantage de pouvoirs contre les acteurs illégaux dans le domaine des actifs numériques.

Le département du Trésor demande au Congrès davantage d’autorité pour lutter contre les acteurs illégaux dans le domaine des actifs numériques.  Version abrégée : le ministère des Finances appelle à davantage de pouvoirs contre les acteurs illégaux dans le domaine des actifs numériques.

2023-12-01 14:09:55

Le secrétaire adjoint au Trésor américain a révélé que le département du Trésor avait demandé au Congrès des outils et des pouvoirs supplémentaires « pour réprimer les acteurs illicites dans le domaine des actifs numériques ». En outre, il a souligné : « Nous devons mettre à jour nos pouvoirs dans le domaine du financement illicite pour relever les défis d’aujourd’hui, y compris ceux découlant de l’évolution de l’écosystème des actifs numériques. »

Le ministère des Finances réclame plus de pouvoirs dans le domaine des actifs numériques

Le secrétaire adjoint au Trésor, Wally Adeyemo, a présenté mercredi les principales priorités du département du Trésor dans la lutte contre les acteurs illicites dans le domaine des crypto-monnaies lors du sommet politique de la Blockchain Association de cette année.

“Nous appelons le Congrès à créer un régime de sanctions secondaires qui non seulement refuse à une entreprise l’accès au système financier américain, mais expose également toute entreprise qui continue de faire des affaires avec l’entité sanctionnée au risque d’être exclue du système financier américain”, il a révélé. « Il s’agit d’un outil important que nous ne demandons pas à la légère. Mais nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garantir que des groupes comme le Hamas ne puissent pas trouver refuge dans l’écosystème des actifs numériques. Le vice-ministre des Finances a ajouté :

Hier, le Département du Trésor a présenté au Congrès une série de recommandations de bon sens visant à étendre notre autorité et à étendre nos outils et ressources dans le domaine des actifs numériques.

Il a noté que le département du Trésor avait sanctionné cette semaine Sinbad.io (Sinbad), un mélangeur de crypto-monnaies qui « sert d’outil clé de blanchiment d’argent pour un groupe de cyberpiratage parrainé par la Corée du Nord », affirmant que Sinbad avait gagné des millions de dollars en crypto-monnaies « traitées ». contre les cyberpiratages et a permis aux cybercriminels de dissimuler des transactions illégales.

Lire aussi  Les téléspectateurs de Rose Of Tralee font un coup pointu de Tubridy après le clip du spectacle de jouets

Adeyemo a averti que « les acteurs illégaux ont toujours bénéficié des nouvelles technologies », soulignant que « le risque a tendance à se déplacer là où la réglementation et l’application mondiales sont moins bien développées ». Il a continué:

Premièrement, nous cherchons à créer de nouveaux outils de sanctions ciblant les acteurs du secteur des actifs numériques, permettant aux groupes terroristes et autres acteurs illicites de déplacer leurs actifs.

Il a ajouté : « Nous devons mettre à jour nos pouvoirs en matière de financement illicite pour relever les défis d’aujourd’hui, y compris ceux découlant de l’évolution de l’écosystème des actifs numériques. »

Il a poursuivi : « Un écosystème d’actifs numériques qui ne prétend pas un engagement commun à prévenir les transactions financières illicites offre de nombreuses opportunités à des groupes comme la Corée du Nord et le Hamas de déplacer des ressources d’une manière conçue pour saper nos efforts pour les arrêter, les affaiblir. » Il a ajouté que relever ces défis nécessite un engagement commun, ce qui signifie que « le secteur des actifs numériques et le gouvernement doivent travailler main dans la main pour éliminer les acteurs illicites avant qu’ils ne s’enracinent et créer une culture de responsabilité ».

Lire aussi  La première célébrité s'en va après le bal

Le responsable du Trésor a fortement souligné l’importance des mesures proactives de l’industrie de la cryptographie pour empêcher que les crypto-monnaies ne soient utilisées à mauvais escient par des organisations criminelles transnationales, des terroristes et des États voyous. Il a exprimé son espoir :

J’espérais que le secteur des actifs numériques tiendrait compte de cet appel à travailler avec le gouvernement, à concevoir de nouveaux outils et à explorer de nouvelles façons de protéger les actifs numériques contre toute utilisation abusive.

Il a également abordé les stablecoins en déclarant : « Nous ne pouvons pas permettre aux fournisseurs de stablecoins basés en dehors des États-Unis d’avoir le privilège d’utiliser notre monnaie sans assumer la responsabilité des procédures de protection contre les abus terroristes sur leur plateforme. » Nous ne devons pas permettre aux fournisseurs de services financiers offshore d’utiliser tactiques juridictionnelles pour échapper au respect de nos lois.

Adeyemo a conclu qu’en plus de travailler avec le Congrès, le Département du Trésor s’engage à travailler avec le Groupe d’action financière (GAFI) pour garantir que ses alliés et partenaires du monde entier se joignent aux États-Unis pour mettre à jour leur approche réglementaire.

Lire aussi  « Des centaines de personnes contactent un appel en 24 heures » pour aider à retrouver la guitare McCartney disparue

Que pensez-vous du fait que le Département du Trésor demande au Congrès plus de pouvoir pour réprimer les acteurs illégaux dans le domaine des cryptomonnaies ? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Conclusion

Le ministère des Finances réclame vigoureusement des pouvoirs supplémentaires pour prendre des mesures contre les acteurs illégaux dans le domaine des actifs numériques. Il souligne la nécessité d’actualiser les pouvoirs en matière de financement illicite pour relever les défis de l’écosystème en évolution de la richesse numérique. La collaboration entre le secteur des actifs numériques et le gouvernement est considérée comme cruciale pour éliminer les acteurs illégaux et établir une culture de responsabilité. En outre, le Département du Trésor souligne l’importance de prévenir activement l’utilisation abusive des crypto-monnaies par des organisations criminelles, des terroristes et des États voyous.

#département #Trésor #demande #Congrès #davantage #dautorité #pour #lutter #contre #les #acteurs #illégaux #dans #domaine #des #actifs #numériques #Version #abrégée #ministère #des #Finances #appelle #davantage #pouvoirs #contre #les #acteurs #illégaux #dans #domaine #des #actifs #numériques
1701471925

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT