Le Canada accumule 15 cas confirmés de monkeypox

Les autorités sanitaires canadiennes ont annoncé mardi avoir identifié 10 nouveaux cas de monkeypox au Québec, portant le total national à 15, et elles s’attendent à d’autres infections dans d’autres provinces.

Le monkeypox, détecté ces dernières semaines en Europe et en Amérique du Nord, est une maladie rare originaire d’Afrique qui disparaît généralement d’elle-même.

“Nous espérons que d’autres cas seront confirmés dans les prochains jours”, a déclaré le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, qui a déclaré que d’autres échantillons étaient en cours de test.

Il a déclaré que le gouvernement fédéral avait mis à disposition le vaccin Imvamune et d’autres médicaments stockés dans le stock stratégique national d’urgence.

Les premières doses du vaccin ont été livrées mardi dans la province de Québec.

Bien qu’il n’existe pas de vaccin spécifique contre le monkeypox, un vaccin contre la variole peut être utilisé pour se protéger en cas de contact.

Le Canada avait confirmé ses deux premiers cas la semaine dernière dans la province francophone.

Le monkeypox est une maladie infectieuse causée par un virus transmis à l’homme par des animaux infectés, généralement des rongeurs.

Mais le virus a été découvert pour la première fois en 1958 dans un groupe de macaques à l’étude, d’où son nom, selon l’Inserm, l’un des principaux instituts français de recherche médicale.

tib / ube / mtp / atm / mas

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT