la PlayStation Classic utilise un émulateur open source pour fonctionner

Sony serait un peu paresseux ou satisfait du travail de sa communauté. Les constructeurs jouent de plus en plus la carte du jeu rétrograde. Nintendo avec la NES Mini déjà disponible, SEGA avec sa future Megadrive ou Sony et une PlayStation Classic que de nombreux médias ont pu essayer. Le célèbre Kotaku, qui est souvent une source fiable de révélations étonnantes, fait partie de ces médias. La dernière en date, sur la PlayStation Classic, est surprenante puisque le site a découvert que le périphérique s’exécutait simplement sous un émulateur open source appelé PCSX ReARMed. Sony aurait-il décidé de jouer la carte de la paresse ou était-il satisfait de ce logiciel pour pouvoir l'utiliser librement? Un émulateur open source à la base de la PlayStation Classic C’est Kotaku qui est à l’origine de cette révélation: Sony s’est appuyé sur un émulateur open source appelé PCSX ReARMed pour la création du logiciel PlayStation Classic. Une version adaptée qui interroge encore les internautes … La firme japonaise serait-elle trop paresseuse ou simplement satisfaite du résultat proposé par cette PCSX ReARMed? Quoi qu'il en soit, Sony reste la première entreprise à utiliser une telle méthode, alors que Nintendo et Sega sont des logiciels recréés de A à Z. Les entreprises comprennent peu à peu l’importance du rétro et de l’intérêt pour les anciens titres. Portages, consoles virtuelles et autres machines rétro en sont la preuve. Sans parler de la guerre que Nintendo mène à l'émulation pour reprendre le contrôle – et générer des profits.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.