Nouvelles Du Monde

La pire sécheresse en Europe depuis des années expose des épaves nazies chargées d’explosifs de la Seconde Guerre mondiale dans le Danube

La pire sécheresse en Europe depuis des années expose des épaves nazies chargées d’explosifs de la Seconde Guerre mondiale dans le Danube

La pire sécheresse en Europe depuis des années a poussé le puissant fleuve Danube à l’un de ses niveaux les plus bas en près d’un siècle, exposant les carcasses de dizaines de navires de guerre allemands chargés d’explosifs coulés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les navires faisaient partie des centaines de navires sabordés le long du Danube par la flotte de la mer Noire de l’Allemagne nazie en 1944 alors qu’ils se retiraient de l’avancée des forces soviétiques et entravent toujours le trafic fluvial pendant les basses eaux.

Cependant, la sécheresse de cette année – considérée par les scientifiques comme une conséquence du changement climatique – a exposé plus de 20 carcasses sur un tronçon du Danube près de Prahovo, dans l’est de la Serbie, dont beaucoup contiennent encore des tonnes de munitions et d’explosifs et constituent un danger pour la navigation. .

Lire aussi  Une histoire d'amour en musique : le dernier adieu de Ralph Johnstone et Laura Bach

“La flottille allemande a laissé derrière elle une grande catastrophe écologique qui nous menace, nous les habitants de Prahovo”, a déclaré Velimir Trajilovic, 74 ans, un retraité de Prahovo qui a écrit un livre sur les navires allemands.

Les travailleurs de l’industrie locale de la pêche sont également menacés, y compris ceux de Roumanie qui se trouve juste de l’autre côté du fleuve.

Épave exposée d'un navire de guerre allemand de la Seconde Guerre mondiale dans le Danube
Des mois de sécheresse ont ralenti le trafic fluvial sur des artères vitales dans d’autres parties de l’Europe.(Reuters : Fedja Grulovic)

Des mois de sécheresse et des températures record ont entravé le trafic fluvial sur des artères vitales dans d’autres parties de l’Europe, notamment en Allemagne, en Italie et en France.

En Serbie, les autorités ont eu recours au dragage pour maintenir ouvertes les voies de navigation sur le Danube.

Près de Prahovo, certaines des coques ont réduit la section navigable sur ce tronçon du Danube à seulement 100 mètres de 180 mètres.

Éparpillés sur le lit de la rivière, certains navires possèdent encore des tourelles, des ponts de commandement, des mâts brisés et des coques tordues, tandis que d’autres sont pour la plupart submergés sous des bancs de sable.

Lire aussi  L'entraîneur de St. Francis, Todd Wolfson, donne des leçons de vie sur Twitter

En mars, le gouvernement serbe a lancé un appel d’offres pour le sauvetage des carcasses et l’enlèvement des munitions et des explosifs.

Le coût de l’opération a été estimé à 29 millions d’euros (42 millions de dollars).

Reuter

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT