Nouvelles Du Monde

La CIJ ordonne l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne sur Rafah

La CIJ ordonne l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne sur Rafah

2024-05-24 17:56:01

Selon les juges, la situation humanitaire à Rafah est désormais désastreuse. Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour éviter de nouveaux dommages à la population civile. L’Afrique du Sud a déjà appelé à plusieurs reprises à des mesures urgentes contre Israël. Cela fait partie du procès pour génocide que le pays a déposé auprès de la Cour en décembre. Dans deux décisions d’urgence, les juges de l’ONU avaient déjà obligé Israël à faire tout son possible pour prévenir le génocide et autoriser l’aide humanitaire. Selon l’Afrique du Sud, Israël a ignoré ces décisions.

Les décisions de la Cour mondiale sont contraignantes. Cependant, les juges de l’ONU n’ont pas le pouvoir de contraindre un État à la mettre en œuvre. Mais vous pouvez demander au Conseil de sécurité de l’ONU d’agir sur cette question. Tous les États membres de la Cour sont tenus de respecter les décisions du Conseil de sécurité. Cependant, on peut se demander si les États-Unis renonceraient à leur droit de veto sur une résolution correspondante sur le retrait d’Israël de Rafah.

Lire aussi  Yahoo DFS Hockey : choix du lundi

Israël : les accusations sont une « déformation de la réalité »

Dans sa dernière demande urgente du 10 mai, l’Afrique du Sud a fait valoir qu’il s’agissait de prévenir un génocide contre les Palestiniens. Le retrait de Rafah était l’une des revendications. L’Afrique du Sud a justifié sa demande en affirmant que les mesures antérieures prises par la Cour dans le cadre de la guerre à Gaza n’étaient pas suffisantes.

Israël a rejeté les allégations de génocide dans la bande de Gaza comme étant sans fondement devant la Cour internationale de Justice. Les allégations formulées par l’Afrique du Sud constituent une « déformation de la réalité ». Israël invoque son droit de légitime défense après que des terroristes du Hamas et d’autres groupes extrémistes ont attaqué le sud d’Israël le 7 octobre 2023, tuant 1 200 personnes. À Rafah, Israël veut détruire les derniers bataillons du Hamas.

Le porte-parole du gouvernement israélien, Avi Hyman, a déclaré jeudi ce qu’Israël ferait si le tribunal ordonnait l’arrêt des opérations militaires dans la bande de Gaza : « Aucune puissance au monde n’empêchera Israël de protéger ses citoyens et contre le Hamas à Gaza. Nous détruirons le Hamas. nous rétablirons la paix et la sécurité pour le peuple d’Israël et la population de Gaza. Nous ne pouvons pas tolérer un régime à notre frontière sud qui cherche à créer un génocide.

Lire aussi  Pour Padres, il y a quelque chose de différent en ce mois de septembre

Le Hamas islamiste a salué l’appel de la CIJ à Israël. Dans un communiqué publié vendredi, elle a appelé la communauté internationale et les Nations Unies à faire pression sur Israël. Un membre du bureau politique du Hamas a souligné que sans pression internationale, la décision du tribunal n’aurait aucun effet. Le Hamas a également déclaré qu’il s’attendait à ce que le tribunal ordonne la fin des opérations militaires israéliennes dans toute la bande de Gaza.

CIJ, décision du 24 mai 2024

Équipe éditoriale beck-aktuell, ew, 24 mai 2024 (dpa).

Liens connexes

De la base de données beck-online

Thielbörger, Ius Ad Bellum et Ius In Bello dans le conflit Israël-Gaza, TLJ 2024, 1

Safferling, accusation de génocide contre Israël, Bientôt 2024, 60

Kreß, Le conflit actuel au Moyen-Orient et l’interdiction de la violence en vertu du droit international, Bientôt 2023, 430



#CIJ #ordonne #larrêt #immédiat #loffensive #israélienne #sur #Rafah
1716584509

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT