Nouvelles Du Monde

La catatonie : symptômes, diagnostic et traitement

La catatonie : symptômes, diagnostic et traitement

La catatonie est un syndrome qui peut découler de divers troubles de la santé mentale, ainsi que de maladies neurologiques ou auto-immunes. Il est essentiel d’obtenir un diagnostic précoce pour pouvoir instaurer un traitement adéquat.

Selon le DSM-5, la catatonie est avérée lorsque trois des douze symptômes suivants sont présents : stupeur (aucune activité psychomotrice), catalepsie, flexibilité cireuse (résistance au positionnement par l’examinateur), mutisme, négativisme (opposition ou absence de réponse aux consignes ou stimuli extérieurs), prise de posture contre la gravité, maniérisme (caricature exagérée d’actions normales), stéréotypie (mouvements répétitifs, anormalement fréquents, sans but), agitation, face grimaçante, écholalie (imitation du discours d’autrui) et échopraxie (imitation des mouvements d’autrui).

C’est quoi état catatonique ?

Les sources médicales associent l’état catatonique à des symptômes psychotiques. C’est-à-dire une dégénérescence psychique similaire à des crises de folies telles que les hallucinations, la négation, la culpabilité pathologique. Alors qu’il ne s’agit guère de folie, mais, selon des hypothèses médicales, de perturbations “végétatives et endocriniennes” que l’on observe le plus souvent dans la schizophrénie. C’est pourquoi les sources médicales associent l’état catatonique à la catalepsie. Une sorte d’état hypnotique très observé dans une crise schizophrène. On note donc qu’un état catatonique est une crise qui s’apparente à la schizophrénie où le sujet manifeste un comportement agité avec des idées délirantes et un sentiment de déréalisation ou même d’hallucinations.

Lire aussi  Peur et anxiété pendant la pandémie de COVID-19 associées à de nouveaux diagnostics de troubles liés à la consommation d'alcool

Quel examen est-il nécessaire au diagnostic de la catatonie ?

Outre l’observation clinique, le médecin effectue généralement un examen neurologique. Au cours de cet examen, il teste les réflexes, les réactions et la façon dont le patient réagit ou ne réagit pas à son environnement. Le médecin utilise l’échelle diagnostique du DSM-5 ou celle de Bush-Francis. Ces outils formels permettent de déterminer la présence ou l’absence de catatonie et son degré de gravité. Si la catatonie est confirmée, le médecin doit ensuite identifier sa cause. En effet, la catatonie survient en général lorsqu’une personne est atteinte d’une maladie grave, voire mortelle, qu’il faut donc traiter pour soigner la catatonie. D’autres examens sont donc mis en œuvre : examens d’imagerie (scanners, IRM), analyses de sang, d’urine et de liquide céphalo-rachidien, électroencéphalogramme, etc.

Comment les médecins peuvent-ils diagnostiquer la catatonie ?

Il est fondamental de poser rapidement le diagnostic de la catatonie, car, comme le rappellent les docteurs en psychiatrie Ali Amad, Thomas Fovet, Maéva Magnat et le professeur Pierre Thomas, exerçant au Centre hospitalier universitaire de Lille (1), si la personne n’est pas prise en charge rapidement, son pronostic vital peut être engagé. Les auteurs de l’article indiquent que la moitié des patients atteints de catatonie et non soignés décèdent. Le diagnostic de la catatonie est compliqué par le fait que, jusqu’à récemment, les médecins pensaient que la catatonie était uniquement un symptôme de la schizophrénie, sans savoir que de nombreuses autres causes en expliquent l’origine. En outre, certains signes cliniques de la catatonie, notamment l’agitation ou le mutisme, sont similaires à ceux d’autres maladies.

Lire aussi  Enfant présentant des « lésions à l’estomac ». Le supplément Alka Water retiré du marché

Source (1) : Catatonie

Ça peut aussi vous intéresser :

⋙ Les idées reçues sur la schizophrénie

⋙ Parkinson, Alzheimer, AVC, schizophrénie : les signes qui peuvent alerter

⋙ Quels sont les symptômes de la dépression ?

⋙ Dépression post-partum : ce nouveau médicament pourrait aider les femmes qui en souffrent

⋙ Des injections de kétamine efficaces contre la dépression

⋙ Le taux de suicide augmente les semaines de pleine lune, selon une étude

⋙ Suicide des adolescents : comment prévenir le passage à l’acte ?

#Catatonie #voici #comment #les #médecins #procèdent #pour #établir #diagnostic
2023-11-29 12:32:08

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT