La Banque mondiale prépare des fonds pour le vaccin COVID-19 pour environ 30 pays africains

| |

Par Alexander Winning

JOHANNESBURG (Reuters) – La Banque mondiale prépare un financement d’urgence pour aider environ 30 pays africains à accéder aux vaccins COVID-19, a déclaré le prêteur mondial à Reuters, alors que le continent se démène pour obtenir des doses et commencer à vacciner les groupes vulnérables.

Seule une poignée de gouvernements africains ont lancé des campagnes de vaccination de masse, alors que certains pays des régions les plus riches du monde ont déjà administré des millions de doses.

Beaucoup comptent sur le programme d’échange de vaccins COVAX de l’Organisation mondiale de la santé, qui a livré ses premières doses la semaine dernière avec une expédition au Ghana.

La Banque mondiale a déclaré que des projets de financement étaient en cours de préparation dans des pays africains, notamment la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Niger, le Mozambique, la Tunisie, eSwatini, le Rwanda et le Sénégal, sans divulguer le montant du soutien en discussion.

“Les fonds sont disponibles maintenant, et pour la plupart des pays africains, le financement serait sous forme de dons ou à des conditions hautement concessionnelles”, a déclaré un porte-parole de la banque en réponse aux questions.

Le mois dernier, la Banque mondiale a approuvé un financement de 5 millions de dollars de l’Association internationale de développement pour fournir des vaccins au Cap-Vert.

“Il s’agit de la première opération financée par la Banque mondiale en Afrique pour soutenir le plan de vaccination d’un pays contre le COVID-19 et aider à l’achat et à la distribution de vaccins”, a ajouté le porte-parole.

Le nombre de décès de coronavirus rapportés en Afrique a récemment dépassé 100000, une fraction des décès signalés sur d’autres continents, mais augmente rapidement alors qu’une deuxième vague submerge les hôpitaux.

READ  Les partis d'opposition peuvent assister à des débats clés pour intensifier la pression

Les pays africains qui ont commencé à vacciner sont l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Sénégal, le Maroc et l’Égypte.

La semaine dernière, l’organe de lutte contre les maladies de l’Union africaine a déclaré que le bloc continental soutenait les appels lancés aux fabricants de médicaments pour qu’ils renoncent à certains droits de propriété intellectuelle sur les vaccins afin d’accélérer leur déploiement dans les pays les plus pauvres.

(Reportage d’Alexander Winning; Édité par Joe Bavier et Giles Elgood)

Previous

Des roquettes frappent une base irakienne abritant des troupes américaines avant la visite papale

Rembourser votre hypothèque? Les taxes foncières et l’assurance habitation sont désormais à votre charge.

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.