Nouvelles Du Monde

Koome raconte sa dernière rencontre avec la magistrate Monica Kivuti

Koome raconte sa dernière rencontre avec la magistrate Monica Kivuti

La juge en chef Martha Koome a raconté la dernière interaction qu’elle a eue avec la magistrate Monica Kivuti avant de succomber aux blessures qu’elle a subies lors d’une fusillade au palais de justice de Makadara.

La magistrate Kivuti a été abattue jeudi 13 juin dans l’enceinte du tribunal alors qu’elle présidait une audience active du tribunal.

Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital métropolitain de Buruburu pour recevoir des soins médicaux d’urgence avant d’être transférée à l’hôpital de Nairobi où elle a succombé vendredi soir.

Vendredi midi, CJ Koome a déclaré qu’elle était allée la voir à l’hôpital.

Elle était accompagnée du juge en chef émérite David Maraga, du président de la Cour d’appel Daniel Musinga, des commissaires du JSC Evelyn Olwande et Caroline Nzilani et de la greffière en chef Winfridah Mokaya.

“Nous avons reçu des commentaires positifs concernant sa réponse au traitement de la part du personnel médical dévoué qui s’est occupé d’elle à l’hôpital de Nairobi”, a déclaré samedi le CJ dans un communiqué.

Lire aussi  "Je suis depuis le premier jour"

Elle a déclaré que vendredi vers minuit, elle avait appris que le magistrat Kivuti avait succombé aux graves blessures subies lors de l’attaque.

Elle a salué les efforts des médecins des deux hôpitaux où Kivuti a été soigné.

“La fraternité judiciaire est profondément attristée par cette tragédie et par la perte douloureuse d’un fonctionnaire judiciaire patriote décédé au cours de son service actif. Nous exprimons pleinement nos pensées à la famille, aux amis et aux proches de Hon Kivuti”, a déclaré Koome.

“Nous souhaitons également aux vaillants officiers qui ont répondu à l’attaque un prompt rétablissement complet”, a-t-elle ajouté.

Samedi, Koome a présidé une réunion spéciale de l’équipe de direction judiciaire (JLT) pour délibérer sur les questions découlant du meurtre du magistrat.

Y ont participé les dirigeants des cinq cours supérieures, de la magistrature, des tribunaux Kadhis, des tribunaux, de l’Association des magistrats et des juges et de l’Association du personnel judiciaire.

Koome a déclaré que la réunion avait abouti à un certain nombre de résolutions.

Lire aussi  Botafogo-PB x Remo Tips - Découvrez où regarder, l'heure et les files d'attente 05/05

Parmi eux, tous les tribunaux mettaient le drapeau du pouvoir judiciaire en berne en l’honneur de ceux qui sont tombés Magistrat de Makadara jusqu’à ce qu’elle soit inhumée.

“Le drapeau du pouvoir judiciaire flottera en berne à partir d’aujourd’hui (samedi) dans tous les tribunaux jusqu’à ce que Hon Kivuti soit enterré”, a déclaré Koome dans un communiqué.

En outre, elle a dit que La réunion a également résolu que le mardi 18 juin soit déclaré jour de nous pleurons l’ensemble du pouvoir judiciaire en solidarité avec la famille, les amis et les collègues de Kivuti ainsi qu’avec tous les juges, officiers judiciaires et membres du personnel qui ont été profondément touchés par la tragédie.

Le juge en chef Koome a déclaré que toutes les audiences du 18 juin et les affaires répertoriées dans toutes les cours et tribunaux étaient suspendues.

“Aucun tribunal ne siégera ce jour-là. Les affaires qui ont été répertoriées mardi dans toutes les cours et tribunaux seront traitées en priorité dans les journaux de la Cour”, a-t-elle déclaré.

Lire aussi  Couper la fresque des Simpson devant le consulat d'Iran en Italie dégradée

Le juge en chef a ajouté prolongé d’une semaine la fermeture de Makadara Law Tribunaux jusqu’au 24 juin pour réorganisation.

CJ Koome a tout dit les affaires concernées portées devant le tribunal de Makadara la semaine prochaine seront mentionnées devant le tribunal de Milimani.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT