Nouvelles Du Monde

Karl Tremblay, le leader des Cowboys Fringants, perd son dernier duel – Nouvelles Musicales

Karl Tremblay, le leader des Cowboys Fringants, perd son dernier duel – Nouvelles Musicales

Le Cowboy Fringant a perdu son dernier duel

Karl Tremblay entouré de ses Cowboys Fringants le 23 juillet 2019, sur la grande scène du Paléo.

Il avait dégainé avec succès plus d’une fois en Suisse romande, sur le terrain du Paléo ou à Pully-Lavaux à l’heure du Québec, festivals avec qui le groupe entretenait une relation forte: Karl Tremblay était la voix et la gouaille des Cowboys Fringants, quartette de rock festif à la notoriété monstre dans son Québec natal et particulièrement aimé des foules francophones.

Le chanteur a perdu son dernier combat contre la maladie, un cancer de la prostate qui le minait depuis 2020 et dont l’évolution avait rendu poignantes les dernières apparitions des Cowboys en public: en juillet dernier, assis et amaigri, Tremblay avait fait vibrer 90’000 personnes au Festival d’été de Québec.

«Les Cowboys Fringants ont offert des prestations mémorables sur les scènes de Paléo, leur énergie était très contagieuse.»

Daniel Rossellat, directeur du Paléo Festival

«C’est avec une tristesse indescriptible que nous vous annonçons le départ de Karl. Il a été un guerrier exemplaire devant la maladie et un modèle pour nous tous. Nous voulons remercier tous ceux et celles qui nous ont témoigné leur amour durant les dernières années, nous avons été portés par votre soutien», ont écrit sur Instagram les autres membres du groupe, dont Marie-Annick Lépine, la violoniste avec qui le chanteur avait deux petites filles.

Lire aussi  Hommages rendus au chanteur de Smash Mouth Steve Harwell, décédé à 56 ans

Les Cowboys fringants sont nés en 1995 sur l’amitié entre Karl Tremblay et le guitariste Jean-François Pauzé, rencontré dans une équipe de hockey sur glace. Les premiers morceaux du groupe sont volontiers foutraques, entre chanson loufoque et rock à boire; ils trouveront plus de sensibilité et de maturité au fil des 10 disques que la formation sortira, dont le dernier en 2019. Éminemment collective, sa musique prenait une résonance particulière sur scène.

Tristesse au Paléo

«Venus pour la première fois en découverte en 2006, les Cowboys Fringants ont offert des prestations mémorables sur les scènes de Paléo, leur énergie était très contagieuse, se souvient Daniel Rossellat, patron du festival nyonnais. Leur troisième et dernier passage en date avait d’ailleurs été élu «meilleur concert 2019» par les bénévoles. A titre personnel, cette nouvelle me touche beaucoup et j’écoutais encore ce dimanche leur chanson «Toune d’automne» , la toune étant le mot québécois pour chanson.»

Lire aussi  Mason Disick, 13 ans, pose pour une rare photo de famille avec son père Scott et sa tante Kim Kardashian

Drapeaux en berne

Le maire de Québec a de son côté annoncé que les drapeaux de la ville seraient mis en berne jeudi pour «souligner l’héritage culturel de Karl Tremblay». Aucun groupe dans l’histoire de la musique au Québec n’a connu tel succès sur une aussi longue période: les Cowboys Fringants, qui ont vendu plus d’un million d’albums sont aussi les artistes québécois les plus écoutés sur les plateformes.

#Hommage #Cowboy #Fringant #perdu #son #dernier #duel
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT