Jamie Oliver a salué un héros après avoir «attaqué le cambrioleur par terre» à l'extérieur de Londres

Jamie Oliver a salué un héros après avoir «attaqué le cambrioleur par terre» à l'extérieur de Londres

Jamie Oliver a pourchassé un cambrioleur le long d'une rue et l'a plaqué au sol après l'avoir attrapé en essayant de pénétrer par effraction dans sa maison du nord de Londres.

Le célèbre chef de 43 ans a été salué par ses voisins de Highgate pour avoir affronté le voleur potentiel «agressif».

Le Mirror a rapporté qu'il a tenu l'homme par terre alors que d'autres résidents ont appelé le 999 et ont attendu l'arrivée de la police.

Un voisin a dit au journal: «C'était juste une chose courageuse et désintéressée à faire.

«Malgré la situation clairement très poilue, Jamie riait et plaisantait avec les cuivres en disant qu’ils avaient fait un excellent travail pour arriver si vite après l’appel de 999.

"Tout le monde est vraiment reconnaissant pour sa pensée rapide et son courage."

Jamie Oliver aurait été à la maison avec sa femme Jools et leurs cinq enfants à l'époque (PA Archive / PA Images)

On croyait que la star de la télévision était chez elle avec sa femme Jools et leurs cinq enfants – Poppy, 16 ans, Daisy, 15 ans, Petal, neuf ans, Buddy, sept ans et River âgé de deux ans – quand l'incident a eu lieu mardi dernier.

Une source a déclaré au Mirror: «Jamie a été alerté de quelque chose qui n’allait pas quand il a entendu une agitation massive venant de la maison de son voisin.

«Il était sur le point d'enquêter mais avant qu'il ne le sache, il était face à face avec le cambrioleur lui-même alors qu'il tentait de se frayer un chemin dans sa maison.

"Jamie est devenu complètement fou et a couru après l'homme dans la rue avant de le rattraper et de le coincer au sol."

Un porte-parole de Scotland Yard a déclaré: «Le mardi 4 septembre à 19h13, la police a été appelée pour signaler qu'un homme agressif avait tenté de pénétrer dans une adresse résidentielle de N6.

«L’homme a été arrêté par des membres du public et a ensuite été détenu par la police.

"Il a été emmené dans un poste de police du nord de Londres et a été relâché par la suite sans autre mesure".

Le Standard a contacté le porte-parole d’Oliver pour obtenir des commentaires.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.