Nouvelles Du Monde

Isabel dos Santos réfute l'”Alerte rouge” d’Interpol en raison de “fausses informations” – Afrique

Isabel dos Santos réfute l'”Alerte rouge” d’Interpol en raison de “fausses informations” – Afrique

2024-05-15 22:57:07

La femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos contestera “l’alerte rouge” d’Interpol, demandée par l’État angolais, car elle repose sur de “fausses informations”, a révélé mercredi le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

L’ICIJ a publié mercredi une enquête sur les biens immobiliers qu’Isabel dos Santos, sa mère et un ancien associé de son mari Sindika Dokolo (aujourd’hui décédé) détiennent à Dubaï, qu’ils qualifient de « refuge » pour les fortunes illicites des hommes politiques. et les citoyens face à la justice.

En réponse au consortium de journalistes sur les propriétés qu’elle possède dans cet État des Émirats arabes unis, la fille de l’ancien président José Eduardo dos Santos déclare qu’elle entend contester la demande d’Interpol parce qu’elle a été émise sur la base de “fausses informations” de la part du autorités angolaises.

La « notice rouge » visant Isabel dos Santos en 2022 est une « demande adressée aux forces de l’ordre mondiales de localiser et d’arrêter provisoirement une personne en attendant son extradition, sa remise ou une action en justice similaire », selon Interpol.

Lire aussi  Médias – TikTok envisage de bifurquer de ByteDance

Isabel dos Santos a déclaré dans un courrier électronique qu’elle avait acheté son appartement à Sadaf pour « son usage personnel » avec l’argent qu’elle gagnait grâce à ses entreprises et à ses apparitions publiques et a ajouté que le président João Loureço et les autorités angolaises « ont un programme politiquement motivé » contre la famille Dos Santos.

“Ils fabriquent de fausses preuves et ne permettent pas aux tribunaux d’être impartiaux et indépendants”, écrit la femme d’affaires.

La justice angolaise a rejeté les accusations et a promis d’utiliser tous les moyens possibles et d’activer les mécanismes internationaux pour ramener Isabel dos Santos en Angola, qu’elle a quitté en 2017, lorsque le successeur de son père est arrivé au pouvoir.

La nouvelle enquête de l’ICIJ, Dubai Unlocked, révèle comment les politiques adoptées ont contribué à faire de Dubaï un refuge pour les criminels présumés et les politiciens corrompus, alors même que les Émirats arabes unis (EAU) tentent de se débarrasser de leur réputation de destination privilégiée pour l’argent. blanchiment et financement du terrorisme, après avoir été retiré de la « liste grise » du Groupe d’action financière (GAFI), une entité financière intergouvernementale.

Lire aussi  Taxation de la redevance radio-télévision : le Tribunal administratif fédéral déclare la méthode contraire à la Constitution

Les données recueillies par l’ICIJ révèlent qu’Isabel dos Santos et sa mère, Tatiana “Kukanova” Regan, sont copropriétaires d’un appartement dans un immeuble appelé Sadaf, évalué ce mercredi à plus de 570 mille dollars.

Les registres immobiliers de Dubaï contiennent également des informations sur Konema Mwenenge, partenaire commercial du défunt mari de la femme d’affaires, Sindika Dokolo, et sur les sociétés avec lesquelles il est associé.

Isabel dos Santos publie régulièrement sur ses réseaux sociaux des photos et des vidéos la montrant dans des restaurants et des soirées à Dubaï, malgré des poursuites judiciaires contre elle en Angola, au Portugal, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Les Émirats arabes unis n’ont conclu aucun accord lié à l’Angola, ni aucun traité d’extradition avec ce pays, selon l’ICIJ.

Au début de cette année, le tribunal angolais a accusé Isabel dos Santos de 12 crimes et d’avoir causé une perte de 219 millions de dollars pendant la période où elle dirigeait la compagnie pétrolière nationale Sonangol.

Lire aussi  Imugene Ltd présente de nouvelles et premières données CHECKvacc au Symposium 2022 sur le cancer du sein de San Antonio



#Isabel #dos #Santos #conteste #lAlerte #rouge #dInterpol #parce #quelle #repose #sur #fausses #informations #Afrique
1715803705

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT