Nouvelles Du Monde

Inter, marché des transferts estival à solde nul : voici qui va partir. Le prix de V. Carboni

Inter, marché des transferts estival à solde nul : voici qui va partir.  Le prix de V. Carboni

Après avoir remporté le Scudetto, il est temps pour l’Inter de planifier la saison prochaine avec des renouvellements de contrat et des renforts de transfert

Un autre marché des transferts estival à solde nul est attendu à l’Inter. Après avoir remporté le scudetto, il est temps de planifier la saison prochaine avec des renouvellements de contrat et des renforts. Voici ce qui a été souligné aujourd’hui par Corriere dello Sport: “Les comptes s’améliorent. Mais pour atteindre le seuil de rentabilité ou un excédent budgétaire minimum, comme prévu, pour la fin de l’exercice 2024/25, l’Inter doit continuer à fonctionner avec prudence. Bref, pas besoin de vendre quelqu’un pour régler les comptes, mais le prochain marché d’été devra encore être à solde nul. Cela signifie que les achats devront être financés par les ventes. Comme cela s’est d’ailleurs également produit l’été dernier. Sauf qu’il y a eu ensuite des départs massifs, comme ceux d’Onana et Brozovic, qui avaient garanti des revenus et des plus-values ​​riches et abondants, au point d’autoriser même 12 nouveaux ajouts, plus Buchanan en janvier.

Cette fois, il n’y aura pas de révolutions. En effet, Inzaghi va pousser pour retenir tout le monde, en espérant que les choses se passent mieux pour lui qu’il y a un an… Reste que, pour trouver les ressources nécessaires pour aller chercher les différents Gudmundssons, Bungiornos et Bentos, ou leurs alternatives, quelqu’un va il faut les vendre. Dumfries est en jeu, comme déjà mentionné séparément, surtout s’il ne se renouvelle pas. Mais il ne peut y avoir aucune certitude non plus concernant Arnautovic. On espère cependant que les licenciements et quelques jeunes suffiront. Sur la liste des consommables, il y a donc Oristanio, désormais prêté à Cagliari, le gardien Stankovic, toujours prêté à la Samp, et Zanotti. Sans oublier Satriano (Brest) et les deux frères Esposito, Sebastiano également à la Sampdoria et Francesco Pio à Spezia.

Pour Valentin Carboni, l’Inter entend cependant relever le mur, après avoir déjà dit non aux 20 millions proposés en janvier par la Fiorentina. Bien entendu, si une offre de 35 à 40 millions arrivait, il est probable qu’elle échouerait dans Viale Liberazione. De plus, l’espoir est que Marseille remporte l’Europe, devant ainsi racheter Correa pour 10 millions, qui autrement retournerait à la base. Radu et Vanheusde devraient alors être évalués“, est-il lu.

Lire aussi  Le capitaine Wataru Endo mène la relégation en Bundesliga

2024-04-24 10:15:08
1713949464


#Inter #marché #des #transferts #estival #solde #nul #voici #qui #partir #prix #Carboni

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT