Nouvelles Du Monde

Inflation : les investisseurs privés subissent une perte de 1 000 milliards d’euros sur l’immobilier

Inflation : les investisseurs privés subissent une perte de 1 000 milliards d’euros sur l’immobilier

2024-04-24 15:14:07

Les investisseurs privés qui investissent leurs actifs dans l’immobilier doivent faire face à de lourdes pertes.
photo alliance / Panama Photos | Christophe Hardt

L’inflation a des conséquences coûteuses pour le secteur de la construction, qui sont particulièrement ressenties par les investisseurs privés.

Selon les chiffres de la Bundesbank, les biens immobiliers des particuliers ont subi des pertes massives. Les données révèlent une baisse de 479 milliards d’euros.

Barkow Consultig, une société de recherche, examine de plus près les chiffres en tenant compte du taux d’inflation. En conséquence, la perte réelle d’actifs double presque, pour atteindre 944 milliards d’euros.

L’inflation laisse des traces dans le secteur immobilier : la hausse constante des prix des matériaux de construction, du coût de la main-d’œuvre pour les travailleurs qualifiés, des taux d’intérêt sur le financement de la construction et de la hausse des coûts de l’énergie posent particulièrement des problèmes aux investisseurs privés. Les données de la Bundesbank le révèlent désormais.

Lire aussi  Une pompe à chaleur n'est pas la seule solution. Une étiquette énergétique valide peut également être obtenue avec une technologie moins chère et plus économique

Au cours des douze mois précédant le 30 septembre de l’année dernière, les actifs immobiliers des investisseurs privés allemands ont chuté massivement – ​​de 479 milliards d’euros, soit 4,5 pour cent. La nouvelle valeur du patrimoine immobilier privé national s’élève donc toujours à 10,2 billions d’euros.

Barkow Consulting – une entreprise spécialisée dans le conseil et la recherche dans le secteur financier – s’intéresse de plus près à cette évolution. Si l’on tient compte du taux d’inflation de 4,5 pour cent, la perte réelle d’actifs double presque pour atteindre 944 milliards d’euros. Selon l’entreprise, ce fait souligne encore l’importance de ce déclin.

Lire aussi

Investir dans l'immobilier

Moment, localisation, financement : ce qui compte vraiment lors de l’achat d’un bien immobilier

Voici à quel point les pertes immobilières étaient élevées avant l’inflation

Selon Barkow Consulting, une analyse détaillée des indices immobiliers pour la même période montre que les pertes avant inflation sur la période comparable sont parfois même à deux chiffres. “Cela donne en réalité l’impression que les données de la Bundesbank analysées ici sont plutôt conservatrices”, écrit la société dans un communiqué de presse.

Lire aussi  Nouveaux travaux et protection des données

Dans ce contexte, il convient toutefois de noter que, contrairement aux données de la Bundesbank, les indices ne prennent pas en compte les entrées de liquidités. Cela limite naturellement la comparabilité des chiffres. Les données de la Bundesbank incluent les investissements directs des ménages privés. Les pertes éventuelles des fonds immobiliers ne sont pas incluses.



#Inflation #les #investisseurs #privés #subissent #une #perte #milliards #deuros #sur #limmobilier
1713964718

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT