Nouvelles Du Monde

Glioblastome – Symptômes et causes

Glioblastome – Symptômes et causes

2024-06-20 21:47:09

Aperçu

Glioblastome Agrandir l’image

Fermer

Glioblastome

Le glioblastome est un type de cancer qui prend naissance dans des cellules appelées astrocytes qui soutiennent les cellules nerveuses. Il peut se former dans le cerveau ou dans la moelle épinière.

Le glioblastome est un type de cancer qui commence par une croissance de cellules dans le cerveau ou la moelle épinière. Il se développe rapidement et peut envahir et détruire les tissus sains. Le glioblastome se forme à partir de cellules appelées astrocytes qui soutiennent les cellules nerveuses.

Le glioblastome peut survenir à tout âge. Mais cela a tendance à se produire plus souvent chez les personnes âgées. Les symptômes du glioblastome peuvent inclure des maux de tête qui ne cessent de s’aggraver, des nausées et des vomissements, une vision floue ou double, des difficultés à parler, une altération du sens du toucher et des convulsions. Il peut également y avoir des problèmes d’équilibre, de coordination et de mouvements des parties du visage ou du corps.

Lire aussi  Cinq décès de patients atteints du VIH/SIDA en 2022

Il n’existe aucun remède contre le glioblastome. Les traitements pourraient ralentir la croissance du cancer et réduire les symptômes.

Produits

Afficher plus de produits de la clinique Mayo

Symptômes

Les signes et symptômes du glioblastome peuvent inclure :

  • Maux de tête, particulièrement ceux qui font le plus mal le matin.
  • Nausée et vomissements.
  • Confusion ou déclin des fonctions cérébrales, comme des problèmes de réflexion et de compréhension des informations.
  • Perte de mémoire.
  • Changements de personnalité ou irritabilité.
  • Modifications de la vision, telles qu’une vision floue, une vision double ou une perte de vision périphérique.
  • Difficultés d’élocution.
  • Problèmes d’équilibre ou de coordination.
  • Faiblesse musculaire du visage, des bras ou des jambes.
  • Sensation de toucher réduite.
  • Convulsions, surtout chez quelqu’un qui n’a jamais eu de convulsions auparavant.

Quand consulter un médecin

Prenez rendez-vous avec un médecin ou un autre professionnel de la santé si vous présentez des signes ou des symptômes qui vous inquiètent.

Lire aussi  Les adolescents en Angleterre n'auront qu'une seule dose de vaccin contre le VPH

Causes

La cause de la plupart des glioblastomes n’est pas connue.

Le glioblastome survient lorsque les cellules du cerveau ou de la moelle épinière développent des modifications dans leur ADN. Les professionnels de la santé appellent parfois ces changements des mutations ou des variations. L’ADN d’une cellule contient les instructions qui lui indiquent quoi faire. Dans les cellules saines, l’ADN donne des instructions pour croître et se multiplier à un rythme défini. Les instructions indiquent aux cellules de mourir à un moment précis. Dans les cellules cancéreuses, les modifications de l’ADN donnent des instructions différentes. Les changements indiquent aux cellules cancéreuses de produire rapidement beaucoup plus de cellules. Les cellules cancéreuses peuvent continuer à vivre alors que les cellules saines meurent. Cela provoque trop de cellules.

Les cellules cancéreuses forment une masse appelée tumeur. La tumeur peut se développer et exercer une pression sur les nerfs voisins et sur des parties du cerveau ou de la moelle épinière. Cela entraîne des symptômes de glioblastome et peut entraîner des complications. La tumeur peut se développer et envahir et détruire les tissus corporels sains.

Lire aussi  L'irrégularité du sommeil peut augmenter le risque d'athérosclérose

Facteurs de risque

Les facteurs qui peuvent augmenter le risque de glioblastome comprennent :

  • Vieillir. Les glioblastomes sont plus fréquents chez les personnes âgées. Mais le glioblastome peut survenir à tout âge.
  • Être exposé aux radiations. Les personnes qui ont été exposées à un type de rayonnement appelé rayonnement ionisant présentent un risque accru de glioblastome. Un exemple de rayonnement ionisant est la radiothérapie utilisée pour traiter le cancer.
  • Syndromes héréditaires qui augmentent le risque de cancer. Dans certaines familles, les modifications de l’ADN transmises des parents aux enfants peuvent augmenter le risque de glioblastome. Les syndromes héréditaires peuvent inclure le syndrome de Lynch et le syndrome de Li-Fraumeni. Les tests génétiques peuvent détecter ces syndromes.

Les chercheurs n’ont trouvé rien que l’on puisse faire pour prévenir le glioblastome.



#Glioblastome #Symptômes
1718915564

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT