Nouvelles Du Monde

Formation de renforcement de capacités au profit de l’Observatoire territorial du secteur extractif à Ngoundiane : Autonomisation et responsabilité sociétale

Formation de renforcement de capacités au profit de l’Observatoire territorial du secteur extractif à Ngoundiane : Autonomisation et responsabilité sociétale

Le forum civil, dans le cadre de la phase 2 du programme USAID TRACES pour la transparence et la redevabilité dans le secteur extractif, a organisé une formation de renforcement de capacités au profit des membres de l’Observatoire territorial du secteur extractif (OTSE) de Ngoundiane. Cette phase 2 du projet vise à autonomiser les OTSE.

Pendant 3 jours dans les locaux de l’hôtel de ville, les membres de cet OTSE, issus des organismes de base de la Commune, ont été formés sur le droit d’agir en matière environnementale, les outils de communication, ainsi que les techniques d’élaboration de plans d’action et de plaidoyer. L’objectif est de permettre aux membres des OTSE de connaître le droit d’agir en matière environnementale, les obligations des entreprises, les outils de communication pour un plaidoyer effectif pour la transparence et la redevabilité dans le secteur extractif, tout en les structurant et les amenant à produire des plans d’action.

Lire aussi  Selon les autorités, la coupe de bois a rapporté plus de 3 milliards de francs en 2022.

Les différentes thématiques abordées tournaient autour des fonds et revenus issus du secteur extractif, la responsabilité sociétale d’entreprise, le suivi environnemental et les plans de gestion environnementale et sociale, ainsi que le contenu local, entre autres. Lors des séances d’échanges, les membres de l’OTSE ont formulé des recommandations pour l’amélioration de la gouvernance du secteur extractif, mais aussi pour l’élaboration des Plans d’action visant à rendre opérationnelles les recommandations.

En plus de cet atelier de formation, le Maire de la Commune a réceptionné le même jour une ambulance médicalisée au profit du Poste de santé de Ngoundiane centre, ce qui s’inscrit en droite ligne avec les recommandations du Forum civil en matière de bonne pratique RSE. Ainsi, le coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck, a tenu à féliciter le maire de Ngoundiane, Mbaye Dione, pour cette initiative qu’il a instaurée au niveau de sa commune pour l’intérêt général des populations. Il affirme : “Ce que nous préconisons au niveau du Forum civil, c’est la RSE axée sur l’intérêt général. Il y a quelques mois, il nous a invité pour la pose de la première pierre d’une maternité, aujourd’hui, c’est pour la réception d’une ambulance médicalisée de la part de l’entreprise CSE granulats. Nous ne pouvons que nous en réjouir parce qu’il a compris que la RSE doit se fonder sur l’intérêt général”, se réjouit-il.

Il ajoute : “Les actes de RSE qui sont posés par les entreprises qui sont à Ngoundiane découlent des besoins exprimés par la mairie. Dans d’autres localités, c’est le contraire, ce sont les entreprises qui initient les actions. Mais à Ngoundiane, c’est la collectivité qui dit voici les besoins exprimés et je voudrais que vous nous veniez en aide. C’est cette même politique qui est continuée au niveau de Ngoundiane. Je pense que c’est un bel exemple à disséminer sur l’ensemble des communes du Sénégal qui ne mènent pas une politique RSE à caractère d’intérêt général”.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT