Dropbox veut lever 648 millions de dollars dans son introduction en bourse

Dropbox veut lever 648 millions de dollars dans son introduction en bourse

Dropbox veut amasser jusqu’à 648 millions de dollars quand elle fait ses débuts sur le marché boursier. La société de stockage en nuage vend 36 millions d’actions entre 16 $ et 18 $, selon un dépôt réglementaire publié lundi. Sur la base du nombre d’actions éligibles à la vente, Dropbox aurait une valorisation d’environ 7,4 milliards de dollars. C’est moins que le Dropbox de 10 milliards de dollars était aurait été valorisé sur le marché privé. S’il y a plus de demande d’investisseurs pour l’action, Dropbox pourrait vendre cinq millions d’actions supplémentaires pour porter le total à 745 millions de dollars. Forces de vente ( CRM ) venture arm a accepté d’acheter 100 millions de dollars en actions. Dropbox sera listé sur le Nasdaq sous le ticker boursier DBX. Connexes: fichiers Dropbox pour une introduction en bourse de 500 millions de dollars Dropbox est devenu un leader dans le stockage et le partage de documents, de photos et de fichiers en ligne. La société affirme que les clients ont ajouté plus de 400 milliards de contenus à sa base de stockage à ce jour. Plus de 500 millions de personnes se sont inscrites à Dropbox, mais seulement 2% paient pour les abonnements. Cela fait partie de la raison pour laquelle Dropbox n’est pas encore rentable. Bien que Dropbox ait enregistré des ventes de 1,1 milliard de dollars l’an dernier, il a perdu 112 millions de dollars. Le modèle d’affaires de Dropbox repose sur le maintien de sa clientèle et la persuasion de plus d’utilisateurs à payer. “Notre croissance future pourrait être affectée si nous n’arrivions pas à attirer de nouveaux utilisateurs ou à convertir les utilisateurs enregistrés en utilisateurs payants”, a déclaré la société dans le cadre de ses facteurs de risque. Dans les années récentes, Google ( GOOGL ) , Microsoft ( MSFT ) et Pomme ( AAPL ) les services de partage ont émergé comme des menaces majeures pour Dropbox. Le regretté PDG d’Apple, Steve Jobs, a promis qu’iCloud tuerait Dropbox. Paul R. La Monica et Seth Fiegerman ont contribué à ce rapport. CNNMoney (New York) Première publication le 12 mars 2018: 9h14 HE

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.