Nouvelles Du Monde

dernière heure d’aide humanitaire à Gaza, nouvelles attaques et réactions

dernière heure d’aide humanitaire à Gaza, nouvelles attaques et réactions

2024-02-24 20:45:00

Manger leurs chevaux pour éviter la famine dans le nord de Gaza

Pour ne pas mourir de faim dans le nord de la bande de Gaza en guerre, Abou Gibril a décidé de sacrifier sa dernière richesse : ses deux chevaux de trait, qu’il abattait et cuisinait, n’osant pas dire à ses voisins ce qu’il leur donnait à manger.

“Nous n’avions pas d’autre choix, nous étions obligés de tuer les chevaux pour nourrir les enfants”, explique à l’AFP cet agriculteur palestinien de 60 ans réfugié dans le grand camp de déplacés de Jabaliya.

La guerre a tout emporté, dit-il. Dès le début des combats en octobre, il a détruit sa maison et ses champs à Beit Hanoun, à la limite nord de la bande de Gaza.

Abou Gibril survit à Jabaliya avec sa famille dans une tente qu’il a lui-même construite, à côté d’une école autrefois gérée par l’ONU et où se sont installés des milliers d’autres personnes déplacées.

Lire aussi  Qu'est-ce qu'aujourd'hui, le 14 mai, un jour férié - tout ce qui concerne ce jour, quelle fête d'église, ce qu'il est interdit de faire



#dernière #heure #daide #humanitaire #Gaza #nouvelles #attaques #réactions
1708812233

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT